Joyeux… Louis XIII

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homo- ou bisexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous repropose mon article sur Louis XIII roi de France (fils de Henri IV et père du roi soleil Louis XIV), pour fêter le 419è de sa naissance.

Louis XIII, roi de France … bisexuel

Louis XIII de France, surnommé «Louis le Juste», né le 27 septembre 1601 au château de Fontainebleau et décédé le 14 mai 1643 au château neuf de Saint-Germain-en-Laye, est roi de France et de Navarre entre 1610 et 1643. Il est le fils de Henri IV et de Marie de Médicis, et le père de Louis XIV.

L’image de ce roi est inséparable de celle de son principal ministre, le cardinal de Richelieu. À la mort de son père Henri IV en 1610, Louis XIII monte sur le trône. Il n’a que 8 ans. Le pouvoir est alors assuré par sa mère Marie de Médicis, qui gouverne le royaume comme régente. La majorité du roi est proclamée en 1614, mais Marie déclare que Louis (à 12 ans) est « trop faible de corps et d’esprit » pour assumer les devoirs de sa charge ; elle l’écarte du Conseil et laisse gouverner ses favoris Concino Concini et Léonora Galigaï qui accaparent les plus hautes charges de l’État.

Traumatisé par la mort brutale d’un père qu’il chérissait, le petit roi n’a pas une enfance joyeuse. Tout d’abord, il ne trouve aucun substitut à l’amour paternel auprès de sa mère Marie de Médicis, qui le considère comme quantité négligeable. Louis se renferme assez vite sur lui-même, il a des troubles d’élocution et souffre peut-être d’un manque d’affection de sa mère.

C’est par un coup de force, le 24 avril 1617, que Louis XIII accède au pouvoir. Poussé par son favori de Luynes, il ordonne l’assassinat du favori de sa mère, Concino Concini et fait exécuter Léonora Galigaï sa femme, dame de compagnie de sa mère. Il exile Marie de Médicis à Blois et prend enfin sa place de roi.

Louis XIII remplace Concini par son propre favori, le duc de Luynes. La sexualité du Roi a été sujette à une attention particulière, eu égard aux relations très étroites qu’il entretient tout au long de sa vie avec divers hommes de son entourage, qui ont conduit certains historiens à penser que le roi aurait pu être bisexuel. Son rejet des vanités entraîne chez lui une grande méfiance des courtisans en général et, surtout, des femmes qu’il considère comme frivoles et vicieuses.

Toutefois, on connaît du roi deux liaisons féminines, toutes deux platoniques il est vrai : l’une avec Marie de Hautefort, future duchesse d’Halluin, l’autre avec Louise de La Fayette, avec laquelle il voulut se retirer à Versailles.

Homosexualité

Durant son règne, Louis XIII connut des liaisons émotionnelles fortes avec plusieurs hommes de son entourage. Les deux plus célèbres de ses « favoris » furent le duc de Luynes et le marquis de Cinq-Mars que le roi combla de bienfaits.

La nature exacte de ces relations est l’objet de réflexion de la part de certains contemporains et des historiens comme Chevallier et Petitfils. Sans avoir de preuves que ces relations aient été charnelles, la familiarité du roi avec ses favoris les a conduit à s’interroger sur une possible homosexualité ou bisexualité.

Pierre Chevallier, qui a par ailleurs douté de l’homosexualité d’Henri III, a mis en avant les tendances homosexuelles de Louis XIII ; il évoque le témoignage en octobre 1624, du Vénitien Morosini, qui définit le rôle de le Toiras, l’un des favoris de Louis XIII, «non pour les affaires de l’État mais pour la chasse et les inclinations particulières du roi».

Le sexologue Fritz Klein, spécialiste de l’étude de la bisexualité, voit ainsi le roi Louis XIII comme bisexuel. Parmi, ses autres favoris, on peut citer Blainville, Vendôme, le commandeur de Souvray, Montpuillan-la-Force, le marquis de Grimault et le duc de Saint-Simon.

Relation avec les femmes

Le roi ne trouve pas le bonheur dans son mariage avec Anne d’Autriche qu’il épousa en 1615 (à l’âge de 14 ans). Avant de lui donner deux enfants (le futur Louis XIV en 1638 et Philippe de France en 1640), Louis XIII a entretenu avec son épouse une relation tendue.

La vie conjugale de Louis XIII est alternée de plusieurs phases. Son épouse Anne est délaissée lors de la nuit de noces ; le jeune Louis XIII éprouve « de la honte et une haute crainte », selon les mots d’Héroard, à aller voir la reine, contrairement à beaucoup de ses prédécesseurs. Son jeune âge peut justifier ses appréhensions. Il faut attendre 1619 (le roi a alors 18 ans) pour que le mariage soit vraiment consommé et 19 ans plus tard pour qu’elle lui donne un premier enfant.

L’indifférence voire la méfiance que le roi éprouvait pour elle, ont conduit les historiens à s’interroger sur sa sexualité.

Selon certains d’entre eux, le Roi aurait pu avoir des « tendances homosexuelles », mais il n’existe pas de preuve qu’il se soit engagé dans des relations charnelles avec ses favoris masculins. Les deux plus célèbres sont le duc de Luynes, et le marquis de Cinq-Mars.

Louis XIII et le duc de Luynes

D’autres historiens pensent que Louis XIII eut bien des relations sexuelles avec ses favoris, notamment avec le duc de Luynes. Selon Michel Larivière :

Le petit Louis XIII âgé de 9 ans en 1610 lorsque son père Henri IV fut assassiné « trouve en Charles de Luynes, 32 ans, le père qui lui manquait. L’affection de ce père de substitution va se transformer en amour. En 1617, la chambre de Luynes au Louvre est reliée à celle du roi par un escalier secret. Jean Héroard le médecin du roi, note dans son Journal : « Le Roi avait l’habitude de se relever pour aller dans le lit de M. de Luynes où ils s’amusaient tous deux, sans dormir, jusqu’à quatre heures du matin. »

C’est le roi (14 ans) qui va dans le lit de Luynes, alors âgé de 37 ans et résolument hétérosexuel. On peut penser que les sentiment amoureux du roi se sont exprimés par des caresses mutuelles (…) ardemment désirées par le plus jeune et finalement acceptées par l’adulte. Louis enivré par cette découverte du plaisir éprouve une reconnaissance sans bornes à son initiateur (…) et le fait duc (…)

Après le décès de Luynes en 1621, Louis XIII eut d’autres favoris parmi lesquels le marquis de Cinq-Mars dont il était éperdument amoureux.

wikipedia

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

Publié dans Carnet royal | Tagué , , | Laisser un commentaire

Joyeux… Jordan Gavaris

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous repropose mon article sur le talentueux acteur canadien Jordan Gavaris pour fêter ses 31 ans.

Jordan Gavaris, comédien prodige

Biographie sommaire

Jordan Gavaris est un acteur canadien né le 25 septembre 1989 à Brampton (Ontario), connu surtout pour avoir joué le rôle de Jasper Bartlett dans la série télévisée « Les Aventuriers de Smithson High » (2010) diffusée sur Cartoon Network, et Felix Dawkins dans « Orphan Black » (2013-2017), série télévisée de science-fiction acclamée par les critiques, diffusée sur BBC America.

Jordan était l’un des personnages principaux d’« Orphan Black » (2013-2017) et sa prestation en jeune artiste peintre – et prostitué – lui a valu en 2014 et 2015 plusieurs prix dont le « Canadian Screen Award » du meilleur acteur dans un programme ou une série TV.

Auparavant, le comédien d’apparence très juvénile s’était fait connaitre en incarnant des lycéens dans des séries comme « Degrassi : La Nouvelle Génération » (2009) ou « Les Aventuriers de Smithson High » (2010).

En 2010, Jordan Gavaris fut sélectionné par des prestigieux media dont « Panavision Canada » et le « Canadian Film and Television Hall of Fame » comme l’un des 10 meilleurs espoirs (« Top Ten to Watch ») de l’année, marchant ainsi dans les pas de stars comme Xavier Dolan.

Jordan au cinéma

Au cinéma, on a vu Jordan dans des films comme 45 R.P.M. (2008) et « La Malédiction de Chucky » (2013).

En 2016, il a joué un second rôle dans « Sea of Trees » du grand réalisateur américain Gus Van Sant et en 2017 il a partagé l’affiche avec Lena Olin dans l’excellent film dramatique « Maya Dardel ».

Actuellement (avril 2019) il est en plein tournage de « The Coop » une série TV où le candidat d’une émission de télé-réalité a été tué le jour de réveillon, et les téléspectateurs doivent trouver quel candidat restant est le coupable et de quelle manière il a commis le crime (les candidats étant enfermés dans une maison dont ils ne peuvent pas sortir).

Vie personnelle et homosexualité

Le père de Jordan Gavaris est un migrant grec qui travaille au Canada dans l’immobilier; sa mère est canadienne d’origine suédoise et a travaillé pour le quotidien canadien « Globe and mail ». Jordan est le plus jeune de trois enfants; ils font partie (par leur père) de la famille éloignée du cinéaste franco-grec Costa-Gavras.

Côté jardin, Jordan est ouvertement gay, en couple avec l’acteur / scénariste Devon Graye (qui jouait Dexter ado dans la série policière « Dexter ») depuis septembre 2012.

Guy Breau’s SPACE + wikipedia – résumé et traduit par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

Publié dans Carnet royal | Tagué , , | Laisser un commentaire

Grimace du lundi

… Claire Chust met la main au panier de Vinnie Dargaud dans « Scènes de ménage » tous les jours sur M6 entre 20h25 et 21h00 (sauf dimanche) … Bonnes soirées TV !!!

Publié dans Ciné/TV royal | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Gâteau du dimanche (68)

Ce weekend, je suis allé voir ma famille et pour eux j’ai fait, en m’inspirant d’une recette de muffins d’Olivier (Sharing Cuisine), des muffins, dans lesquels j’ai remplacé le beurre par de l’huile de coco et le lait par du lait de coco et les noix par des cerises, j’ai obtenu des:

Muffins cerise coco

Ingrédients : (pour 9 muffins de 6 cm de diamètre)

  • 75 g de farine de riz + 40 g de noix de coco râpée + 35 g farine de sarrasin (au lieu de 150 g de farine de blé)
  • 70 g de rapadura (au lieu de 100 g de sucre)
  • 35 g d’huile de coco (au lieu de 50 g de beurre)
  • 2 oeufs
  • 10 cl de lait de coco (au lieu de lait de vache)
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate
  • 5 cl de rhum
  • 9 cerises dénoyautées + 1 poignée de raisins secs + 1/2 poignée de poire coupée en petits dés

Préparation :

  • Faites préchauffer votre four à 180°C.
  • Dans un bol, faire mariner minimum 30 minutes les cerises, les poires et les raisins secs avec le rhum + eau à hauteur.
  • Dans un saladier blanchir les œufs avec le rapadura. Incorporer les farines + coco râpée, une pincée de sel, le bicarbonate, le lait de coco, puis l’huile de coco.
  • Ajouter les raisins secs et mélanger.
  • Disposer la préparation dans vos moules à muffins, placer une cerise au milieu de chaque muffin et enfourner environ 15 minutes à 180°C et le tour est joué (attendre qu’ils refroidissent pour les démouler et les disposer sur une grille).

Verdict : …

… Tauche a dit que c’était « fin et gourmand, saveur rehaussée par la cerise » et ma famille a dit, « Excellent ! (…) bon goût grâce à la cerise et à la coco » et léger car « même en en mangeant trois de suite, ça ne pèse par sur l’estomac … »

Ceci est la republication de mon gâteau du 09 septembre 2018 pour faire plaisir aux gourmand(e)s du Royaume Joyeux.

Revenez pour des nouveaux gâteaux prochainement sur Roijoyeux !!

Publié dans Carnet royal | Tagué , | 1 commentaire

Joyeux… Ryan Beatty

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous repropose mon article sur le chanteur américain prodige Ryan Beatty pour fêter ses 25 ans.

Ryan Beatty

Ryan Kevin Beatty est un chanteur américain né le 25 septembre 1995 à Clovis (Californie) qui vit actuellement à Los Angeles.

Depuis l’âge de 15 ans (2011) il chante des reprises de chansons pop qu’il poste sur son chaîne YouTube. Ces vidéos ont du succès, notamment « Marry You » sa reprise d’un tube de Bruno Mars, vue 6 millions de fois.

Ryan Beatty a sorti son premier single « Every Little Thing » en novembre 2011 classé No. 89 dans le classement pop iTunes.

Il sortit ensuite son premier EP « Because of You », disponible exclusivement sur iTunes, le 24 juillet 2012. Dans les 24 heures suivant sa sortie, « Because of You » se classa No. 1 dans le classement des albums pop et No. 7 dans le Top Albums (aux Etats-Unis).

Ryan Beatty passa l’été 2013 en première partie de la tournée « Paradise Tour » de Cody Simpson.

Il est aussi célèbre pour sa chanson « Hey LA » que les américains ont entendu sur une campagne nationale « It can wait » (« cela peut attendre ») d’AT & T avertissant du danger d’envoyer des SMS au volant, campagne dont il était un des visages.

Son premier album « Boy in Jeans » est sorti le 20 juillet 2018.

Homosexualité

Beatty a révélé son homosexualité en juin 2016 à l’âge de 20 ans, trois semaines après la fusillade d’Orlando en postant sur son compte Instagram la photo d’un ballon « Gay Power » avec la légende suivante : « je suis fier d’être un homosexuel déchaîné. Cela m’a pris 20 ans suffoquant dans le placard pour me sentir assez à l’aise pour le dire, mais maintenant je peux enfin respirer. Je l’ai fait ! »

wikipedia – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

Publié dans Carnet royal | Tagué , , | Laisser un commentaire