Joyeux… Michael Redgrave

De très nombreux prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux jeunes qui ont été brimés à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose l’histoire de Sir Michael Redgrave (1908 – 1985) très grand comédien de théâtre et de cinéma anglais, connu des cinéphiles pour des films comme « Une femmme disparaît » d’Alfred Hitchcock (1938), « Le Deuil sied à Electre » (« Mourning becomes Electra ») de Dudley Nichols (1947) qui lui valut une nomination aux Oscars, ou « L’ombre d’un homme » grâce auquel il gagna le Prix d’interprétation masculine à Cannes en 1951. Il a aussi été la vedette du « Secret derrière la porte » de Fritz Lang (1948), un titre prémonitoire de ce qu’allait être sa vie privée…

Michael Redgrave, grand comédien anglais bisexuel

Lorsque l’actrice Rachel Kempson le demanda en mariage, Michael Redgrave lui avoua franchement que « cela posait problème à cause de ses [penchants homosexuels] », et qu’il « avait le sentiment qu’il ne devrait pas se marier. » Elle lui dit qu’elle comprenait, que cela n’était pas important et qu’elle l’aimait. Il répondit, « Très bien. Si tu es sûre de toi, on va le faire. »

Michael Redgrave avait pris conscience de sa bisexualité quand il était à l’Université de Cambridge, où il commença à avoir des liaisons homosexuelles avec d’autres étudiants comme [le futur célèbre écrivain] John Lehmann. A peine un an après son mariage avec Rachel, Michael Redgrave eut une aventure torride avec [le dramaturge] Noel Coward. Rachel riposta en prenant pour amant l’acteur Glen Byam Shaw qui, comme Michael, était bisexuel et marié. La relation de Rachel avec son amant dura 20 ans – il parait même que ce dernier couchait aussi avec Michael Redgrave.

Malgré ces histoires de fesses dignes d’un soap opera, Michael et Rachel eurent trois enfants ensemble, qui devinrent tous acteurs : deux filles, Vanessa et Lynn et un garçon, Corin. Au début des années 1980, Michael engagea Corin pour l’aider à écrire ses mémoires, « In My Mind’s Eye ». Durant une de leurs séances de travail, Michael lui confia, « Il y a quelque chose que je dois te dire. » Puis, après une très longue pause, « Je suis, et c’est le moins qu’on puisse dire, bisexuel. » Corin encouragea son père à avouer sa bisexualité dans le livre, et Michael accepta, mais revint finalement sur sa décision.

Il y avait beaucoup à cacher. Michael Redgrave avait eu plusieurs relations homosexuelles de longue durée, et il avait aussi tendance à draguer dans les quartiers londoniens de Victoria et Knightsbridge où il chopait des soldats pour de rapides aventures qu’il appelait de la « dégradation nécessaire » qui le laissait avec un profond dégoût de lui-même.

Pendant un temps, Michael Redgrave installa un de ses amants, Bob Mitchell, rencontré pendant le tournage du bien nommé « Secret derrière la porte », dans la maison familiale. Bob Mitchell accompagnait souvent les enfants de Michael à l’école, il partait même en vacances avec la famille Redgrave et était considéré par les enfants comme un oncle bienaimé… Après son propre mariage, Bob Mitchell s’installa dans une maison proche de celle des Redgrave, et il prénomma un de ses enfants Michael, en l’honneur de Michael Redgrave. Fait extraordinaire, Vanessa Redgrave adulte épousa [le réalisateur] Tony Richardson qui était aussi un homme bisexuel !

Malgré son histoire de famille tordue, Michael Redgrave réussit une grande carrière : c’était l’un des tout meilleurs comédiens de Grande-Bretagne, digne des légendaires Laurence Olivier, Ralph Richardson et John Gielgud. Redgrave était un talentueux interprète de Shakespeare, et il était considéré comme le plus grand interprète anglais de l’oeuvre d’Anton Chekhov. Les films qu’il tourna pour le cinéma le firent connaître à des millions de spectateurs dans le monde entier. Michael Redgrave fut anobli par la Reine Elizabeth en 1959. Malheureusement, il attrapa la maladie de Parkinson dans les années 1970 ce qui l’empêcha d’apprendre de nouveaux rôles.

Michael Redgrave mourut à Denham, Buckinghamshire le 21 mars 1985, des suites de la maladie de Parkinson, le lendemain de son 77è anniversaire. Ses cendres ont été dispersées dans le jardin de St Paul à Covent Garden (l’Eglise des Acteurs) (Londres). Au jour de son décès, il était toujours marié à Rachel Kempson qu’il avait épousée en 1935.

… Revenez pour de prochaines enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!

Publicités

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s