Joyeux… Alan Campbell

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur le scénariste et acteur américain Alan Campbell (1904 – 1963).

Alan Campbell, talent polyvalent

Alan K. Campbell (21 février 1904 – 14 juin 1963) était un écrivain, scénariste et acteur américain. Il forma avec son épouse Dorothy Parker une équipe de scénaristes très demandée dans le Hollywood des années d’or.

Né à Richmond (Virginie), il était l’enfant unique de Harry L. Campbell, un vendeur de feuilles de tabac et Hortense Eichel Campbell. La famille de sa mère, les Eichel, étaient des émigrés juifs originaires d’Alsace.

Il obtint son diplôme du « Virginia Military Institute » et partit pour New York à la fin des années 1920. Il y travailla comme journaliste, écrivant occasionnellement des articles pour « The New Yorker » et apparut comme acteur dans de nombreuses pièces de Broadway, notamment « Show Boat ».

Il rencontra la talentueuse poétesse et écrivain Dorothy Parker en 1932 et ils se marièrent deux ans plus tard à Raton, une ville du Nouveau Mexique. Dorothy Parker avait onze ans de plus qu’Alan Campbell, mais avait comme lui un père écossais et une mère d’origine juive-allemande. Alan Campbell était bisexuel : sa femme disait souvent en public qu’il était « pédé comme un foc » (affectueusement).

Le couple s’installa ensuite à Hollywood où ils travaillèrent ensemble comme scénaristes indépendants. Ils collaborèrent sur une quinzaine de films, dont « Une étoile est née » (1937) avec Robert Carson en 3e scénariste; ce scénario reçut une nomination aux Oscars. Alan Campbell et Dorothy Parker écrivirent aussi des dialogues additionnels pour « La vipère » (1941) lorsque Lilian Hellman, la scénariste de film, fut appelée sur un autre projet, ainsi que le scénario de « Cinquième colonne » (« Saboteur ») d’Alfred Hitchcock (1942).

En 1942, Alan Campbell s’engagea dans l’Armée. Il fut nommé capitaine et travailla en Europe pour les services de renseignements de l’Armée Américaine le temps que dura la 2nde Guerre Mondiale.

Alan Campbell et Dorothy Parker divorcèrent en 1947 puis se remarièrent en 1950. Ils vécurent séparément de 1952 à 1961 mais restèrent mariés jusqu’à la mort d’Alan Campbell.

Campbell mourut le 14 juin 1963 à Los Angeles apparemment par suicide. Dorothy Parker déclara avec insistance qu’il ne se serait jamais tué intentionnellement et que sa mort était « accidentelle » mais il avait bu toute la journée de sa mort, des pilules de barbiturique furent trouvées autour de son lit et un sac plastique était posé sur son cou et ses épaules. Le médecin légiste inscrivit comme cause de la mort « important empoisonnement aux barbituriques ingérés en overdose ». Son corps fut renvoyé en Virginie pour y être enterré au Cimetière Juif de Richmond.

wikipedia + Spartacus Educational « American History » – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! …

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Joyeux… Alan Campbell

  1. Osyth dit :

    Fascinant et triste 😔

  2. Cristina dit :

    Ce qui me fascine ce sont les couples qui divorcent et se remarient. Des histoires d’amour inachevées, des rendez-vous manqués et des chemins qui se recroisent … J’adore !

  3. da-AL dit :

    hey roijoyeux – tx for link & info – have no idea how she came to use that expression – closest thing I’ve heard was ‘queer as a 3 dollar bill,’ which refers to fact that 3 dollar bill doesn’t exist …

    btw – love your post so much am reblogging it – hope it sends my readers to you to enjoy your great site 🙂

  4. da-AL dit :

    A reblogué ceci sur Happiness Between Tails by da-ALet a ajouté:
    Guest Blog Post: “Merry … Alan Campbell” in roijoyeux’ exact words

    Finishing off Dorothy Parker week with roijoyeux’ guest blog post about Parker’s husband twice over. In 1955 they wrote the screenplay for “A Star is Born,” starring Judy Garland. During that McCarthy ridden era, they were black listed.

    Don’t speak French? Click Google Translate at the right of roijoyeux’ post

  5. Ping : Guest Blog Post: “Merry … Alan Campbell” in roijoyeux’ exact words | Happiness Between Tails by da-AL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s