Joyeux… Steve Grand

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur Steve Grand, chanteur, auteur-compositeur et mannequin américain né le 28 février 1990 à Lemont dans la banlieue de Chicago. Steve a commencé à écrire des chansons et composer des mélodies dès l’âge de 11 ans et il est devenu célèbre du jour au lendemain à l’âge de 23 ans avec son premier tube « All-American Boy » une chanson country / pop/rock. En plus d’être chanteur et compositeur, il est aussi musicien, piano et guitare.

Steve Grand, chanteur très américain… et très gay

Steve Grand est né et a grandi à Lemont, près de Chicago dans l’Illinois. Après son bac, il a étudié pendant une année à l’Université Belmont de Nashville (Tennessee) puis il est retourné à Chicago où il s’est inscrit à l’Université de l’Illinois, qu’il a quitté peu de temps après pour se concentrer sur sa carrière musicale.

Steve Grand cite une très grande palette d’influences dans sa musique, notamment les Beatles, les Rolling Stones, Led Zeppelin, Neil Young, Bruce Springsteen, Elton John, Billy Joel, Blink-182, Green Day, Taking Back Sunday, Brand New, Lady Gaga et Fall Out Boy.

Il a déclaré au magazine gay Q Vegas : « Mais c’est grâce à Papa que tout a commencé. Il écoutait une chanson et racontait quel sens elle avait pour lui dans sa vie (…) Cela m’a fait réaliser l’immense pouvoir de la musique — quand une chanson est très forte, elle peut vous ramener au moment exact où vous l’avez entendue pour la première fois. Dès lors, j’ai su ce que je voulais faire de ma vie : créer quelque chose de si magique et si beau qu’il va rester à jamais en celui qui l’a écouté. »

Carrière

Avant de se lancer dans la musique, Steve Grand a été mannequin sous les pseudonymes Steve Chatham et Steve Starchild; il a posé notamment en 2011 pour le magazine gay australien « DNA magazine » qui en a fait sa couverture.

Avant de devenir célèbre, il jouait du piano pour quatre églises de la région de Chicago et plusieurs boîtes de nuit de Chicago, notamment la boîte « The Joynt » dans le centre-ville jusqu’en 2013. Il a aussi repris des titres d’autres artistes, notamment des tubes de Lady Gaga, Bruno Mars, One Direction et Journey, qu’il a mis sur YouTube sous le pseudo Steve [Starchild]. Mais son but ultime était de faire découvrir sa propre musique.

C’est en juillet 2013 que Steve posta sur Youtube son premier vidéo clip, « All-American Boy », réalisé avec 7000 dollars de sa tire-lire personnelle, dont la chanson avait été été écrite par lui-même et enregistrée dans le sous-sol de la maison de ses parents. Malgré son minuscule budget le clip fit très rapidement un buzz incroyable, avec plus d’un million de vues après seulement une semaine en ligne. Grâce à ce succès foudroyant, Steve Grand fut invité par « Good Morning America », CNN et d’autres media importants des Etats-Unis.

A « Good Morning America », il expliqua combien son coming out à ses parents alors qu’il était encore lycéen fut douloureux — déclarant avec une émotion non feinte « J’ai eu le sentiment que j’étais une honte pour mes parents et que je ne pourrais jamais en aucune manière, les rendre fiers de moi. »

Le site Internet « Buzzfeed » classa le clip dans sa liste des « 24 clips vidéo les plus brillants de 2013 » et le magazine « Out » fit figurer le jeune chanteur dans sa liste « Out100 » des personnalités LGBT les plus incontournables de l’année.

En plus d’être musicien, Steve Grand s’investit activement dans le mouvement pour les droits LGBT. Il a sorti son premier album intitulé « All American Boy » en mars 2015, album financé par une campagne Kickstarter ayant reçu énormément de soutien (plus de 325 000 dollars récoltés, versés par 4905 donateurs, alors que le but original était de récolter 81 000 dollars).

L’album se classa No. 47 dans la liste des 200 albums les plus populaires aux USA et le don de Steve Grand pour le chant et l’écriture de chansons fut généralement apprécié par les critiques.

Vie personnelle

Dès l’âge de 13 ans, Steve Grand réalisa qu’il était gay et lutta pour faire accepter sa sexualité dans sa famille de foi catholique. Il avoua son homosexualité à ses amis alors qu’il était en classe de 4ème (8th grade). Lorsque qu’il apprit à ses parents qu’il était gay, ceux-ci lui demandèrent de suivre une thérapie qui allait durer cinq ans.

Certains de ses proches pensaient que c’était une thérapie pour le soigner de son homosexualité, mais pas lui : dans une interview qu’il a accordée à Michael Musto de Out.com , Steve Grand a expliqué, « Je veux que les gens comprennent bien qu’il est faux de dire que j’ai subi une thérapie pour devenir hétérosexuel. J’ai été suivi par un thérapeute qui était chrétien et croyait notamment que je serais plus heureux en menant une vie hétéro. Mais il ne m’a pas donné honte d’être gay. La plupart du temps, on ne parlait même pas de ma sexualité. »

« Mais il est certain que le fait qu’il pensait que ma vie serait plus heureuse si je devenais hétéro était nocive. En aucune manière, je ne suis d’accord avec les thérapies ayant pour but de guérir les gens de leur homosexualité. Je trouve que c’est une pratique horrible. Il n’y a aucune base scientifique qui prouve leur bien-fondé. La sexualité d’une personne fait partie de ce qu’elle est. Et j’ai réellement souffert de ne pas avoir été soutenu lorsque j’ai révélé mon homosexualité. »

Steve Grand est sorti du placard publiquement quand il avait 19 ans en participant à la parade de la Chicago Gay Pride.

Aujourd’hui âgé de 27 ans, il est toujours célibataire. En mai 2017, il a été classé No. 3 dans la liste des célibataires gay les plus convoités établie par « Out Magazine ».

wikipedia + yagg – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! …

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Joyeux… Steve Grand

  1. rp1989 dit :

    Waouh une éducation catholique avec un tel esprit, c’est génial!

  2. Dis donc, il a du caractère, le petit Steve (non non, y’a pas de jeu de mot débile…quoique 🙂 )…s’imposer gay dans un milieu aussi conservateur que le sien. Chapeau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s