Joyeux… Leonard de Vinci

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur Léonard de Vinci, génie universel considéré comme l’un des plus grands peintres de tous les temps et comme la personne la plus talentueuse dans le plus grand nombre de domaines différents ayant jamais vécu.

Léonard de Vinci, l’esprit le plus brillant de toute l’histoire était gay

Léonard de Vinci, de son nom complet Leonardo di ser Piero da Vinci (Vinci, 1452 – Amboise, 1519) est un peintre et homme de science italien, également sculpteur, architecte et savant dans de nombreux domaines. Il incarne ainsi l’esprit universaliste de la Renaissance. Il a influencé très durablement le monde de l’art avec ses quelques quinze peintures achevées. Son travail scientifique a aussi été très important.

Ayant toujours fasciné les foules et le monde entier, Léonard de Vinci fait encore l’objet d’études aujourd’hui afin d’en savoir plus sur ses œuvres et sa vie qui a inspiré plusieurs films. Sa peinture la plus célèbre est « La Joconde » (Mona Lisa) le portrait le plus célèbre de tous les temps.

Léonard de Vinci est né le 15 avril 1452 à côté de Vinci, un petit village de Toscane situé près de Florence (Italie). Il était le fils hors mariage d’un riche notaire, Piero, et d’une jeune paysanne.

Son difficile statut de bâtard ne lui permit pas de recevoir une éducation orthodoxe, mais Léonard allait devenir un érudit universel, maîtrisant des domaines aussi divers que l’anatomie, l’astronomie, l’architecture, la botanique, la géographie, l’ingéniérie, les maths, la musique, la poésie, les sciences, l’optique, la géologie, la sculpture, le dessin et enfin et surtout, la peinture. Le plus universel des talents universels, il a aussi conçu des machines militaires et dessiné les plans de centaines d’inventions.

Quand il eut 15 ans, Léonard quitta le village de Vinci pour s’installer dans la ville de Florence, connue comme un grand centre artistique où prospérait une importante communauté gay (à l’époque le mot « Florenzer » (Florentin) désignait les homosexuels). Lorsqu’il eut 24 ans, Léonard et trois autres garçons furent arrêtés à Florence pour sodomie. Une personne anonyme avait informé la police que Léonard était l’un des quatre clients d’un prostitué masculin de 17 ans.

Aucun témoin ne vint corroborer ces informations et les accusations furent abandonnées. Mais deux mois plus tard, Léonard fut à nouveau arrêté pour sodomie et cette fois emprisonné pendant deux mois, jusqu’à ce qu’un oncle s’arrangea pour le faire libérer. Léonard ne se maria jamais, n’eut jamais d’enfant, ni ne montra jamais aucun intérêt envers les femmes, et il a écrit dans un de ses carnets que l’accouplement mâle-femelle le dégoutait.

Pour fuir le scandale de sodomie, Léonard déménagea à Milan et à partir de là, fit de grands efforts pour maintenir secrète sa vie homosexuelle. Néanmoins il s’entourait toujours d’hommes séduisants. Il commença à utiliser des codes dans l’écriture de ses journaux intimes, mais son art reflétait son amour de la beauté masculine et les modèles qu’il employait étaient des jeunes hommes sexuellement attirants.

Sa relation avec le magnifique Gian Giacomo Caprotti da Oreno (surnommé « Salai », ce qui veut dire « petit diable »), un de ses anciens élèves peintres, dura près de 25 ans. Beaucoup de spécialistes en histoire de l’art pensent que Salai fut le modèle pour la peinture homo érotique « Bacchus / Jean le Baptiste ».

Après presque 25 ans, Léonard remplaça Salai par un très jeune homme issu de la noblesse, Francesco Melzi, qui fut le compagnon de Léonard sur les dix dernières années de sa vie, et qui allait devenir son exécuteur testamentaire. Francesco Melzi a décrit l’attachement que lui portait Léonard, « un amour passionné et extrêmement fougueux ».

Il a été confirmé dès le XVIe siècle que les relations de Léonard avec Francesco et Salai étaient d’un caractère érotique. Depuis cette date, des auteurs ont beaucoup écrit au sujet de l’homosexualité de Léonard, voire de sa pédérastie présumée et du rôle de cette sexualité dans son art, en particulier dans l’impression androgyne et érotique qui se manifeste dans « Bacchus » et plus explicitement dans un certain nombre de ses dessins.

Une légende de son vivant

De son vivant, Léonard a déjà une renommée telle que le roi François Ier l’a ramené en France comme un trophée, et a affirmé l’avoir accompagné dans sa vieillesse et l’avoir tenu dans ses bras quand il est mort. L’intérêt pour de Vinci n’a jamais diminué depuis cette période. L’écrivain Giorgio Vasari, dans « Le Vite », édition de 1568, introduit son chapitre sur Léonard de Vinci avec les mots suivants :

« Dans le cours normal des événements, beaucoup d’hommes et de femmes sont nés avec des talents remarquables ; mais, parfois, d’une manière qui transcende la nature, une seule personne est merveilleusement dotée par le paradis avec la beauté, la grâce et le talent dans une telle abondance qu’il laisse les autres hommes loin derrière. Tous ses actes semblent inspirés et, de fait, tout ce qu’il fait vient clairement de Dieu plutôt que de compétences humaines. Tout le monde reconnaît que c’était vrai pour Léonard de Vinci, un artiste d’une beauté physique étonnante, qui a affiché une grâce infinie dans tout ce qu’il a fait et qui cultivait son génie si brillamment que tous les problèmes qu’il a étudiés, il les résolvait avec facilité. »

Incontestablement, Léonard était l’un des plus grands esprits de la Renaissance italienne. Ses inventions et études scientifiques avaient plusieurs siècles d’avance. Six cents ans plus tard le monde est toujours admiratif de son génie.

wikipedia + Gay Influence – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! …

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Joyeux… Leonard de Vinci

  1. Carole dit :

    La vie de Léonard de Vinci est passionnante lorsque tu la racontes, merci.
    Bonne journée, bises.

  2. Isa Poitou dit :

    Un personnage fascinant :).

  3. oth67 dit :

    Toujours aussi mystérieux ce sourire…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s