Joyeuse… Katharine Hepburn

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur la grande actrice américaine Katharine Hepburn (1907 – 2003).

Katharine Hepburn, légende hollywoodienne et lesbienne

Katharine Hepburn compte parmi les grandes légendes hollywoodiennes. Dotée d’un fort tempérament, elle refuse les conventions ; éclectique et prolifique, elle excelle dans le registre de jeunes femmes loufoques ou de vieilles filles aigries (notamment dans les comédies de George Cukor et Howard Hawks) avant d’endosser le costume de souveraines d’Écosse et d’Angleterre (pour John Ford et Anthony Harvey).

Elle a reçu l’Oscar de la Meilleure Actrice à quatre reprises, un record inégalé, mais elle ne vint en chercher aucun. En 1999, Katharine Hepburn est classée par l’American Film Institute comme la « plus grande actrice de légende du cinéma américain ». Elle n’a aucun lien de parenté avec l’actrice Audrey Hepburn, troisième de ce même classement.

Homosexualité

Selon des rumeurs persistantes qui remontent aux années 1930, Katharine Hepburn était lesbienne ou bisexuelle. En 2007, l’écrivain William J. Mann a sorti une biographie de l’actrice confirmant qu’elle l’était. Dans un documentaire de 2017 la journaliste Liz Smith, qui était une amie proche de Hepburn, a attesté que c’était bien le cas.

Selon le livre de William J. Mann, Katharine Hepburn a eu beaucoup de liaisons féminines, sa première à l’université avec une amie dévouée qui s’appelait Alice Palache fut brève et fut suivie par une longue romance avec l’actrice Laura Harding.

Ensuite elle eut pour amoureuses les actrices Nancy Hamilton, Frances Rich, Constance Collier, Elissa Landi et plein d’autres. Katharine Hepburn serait arrivée à cacher son homosexualité à la presse car elle ne se considérait pas elle-même comme une lesbienne : pour elle, une lesbienne était une femme masculine, ce qui n’était pas son cas ni celui de ses amies.

De plus elle tombait parfois amoureuse d’hommes, et le sexe la rebutait – presque toutes ses liaisons amoureuses étant chastes, elle n’avait donc pas beaucoup à mentir. Selon William J. Mann, l’essence même de la psychologie de Katharine Hepburn était de favoriser la camaraderie amoureuse à la passion sexuelle.

Un vieil ami d’université raconte, « elle a essayé [le sexe] une fois et elle n’a pas aimé. » Mais c’était plus que du simple dégoût – si elle était au cinéma et qu’il y avait une scène de nu, elle quittait la salle offusquée.

Pourtant, aussi étrange que cela peut sembler, sa vie amoureuse asexuée allait très bien à Hepburn. Les femmes avec lesquelles elle est sortie étaient aussi peu excitées par le fait de coucher avec d’autres personnes, et ses amoureux masculins étaient davantage portés sur le sexe, mais pas nécessairement avec elle.

Même sa relation de 25 ans avec l’acteur Spencer Tracy aurait été dans la même veine. Elle l’aima assez pour lui servir d’infirmière sur les cinq dernières années de sa vie, mais malgré leur longue liaison ils ne vécurent jamais dans la même maison – Hepburn habita avec toute une série de jeunes femmes, et Spencer Tracy avec son épouse Louise, ou seul et visité par des amants, notamment un certain Scotty Bowers – mais ils s’adoraient et se voyaient très souvent, appréciant d’être en compagnie l’un de l’autre.

Un article du « Hollywood Reporter » paru en 2015 va plus loin, affirmant que l’histoire d’amour entre Katharine Hepburn et Spencer Tracy avait été montée de toutes pièces par le studio et que les comédiens étaient tous deux homosexuels et se servaient de couverture l’un à l’autre.

wikipedia + The Telegraph – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! …

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Joyeuse… Katharine Hepburn

  1. Merci beaucoup pour ce intéressant article! J’adore katherine hepburn! Elle était un très bonne actrice! Je pense que « African Queen » est ma filme favourit d’elle 😄

  2. Benjamin dit :

    Sylvia Scarlett de CUkor est un excellent film. Peu connu, certainement sous-estimé. Hepburn y a un rôle qui correspond tout à fait à l’image qu’elle a construite d’elle en tant qu’actrice, de femme forte, désireuse d’indépendance et sensible. Echec à l’époque, notamment en raison de deux baisers à connotation homosexuelle (une femme -déguisée en homme- embrasse une femme et un homme embrasse un homme -en fait toujours Hepburn déguisée-), ce qui pour les années 1930 (le film date de 1935) était déjà trop osé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s