Joyeux… Jim Parsons

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur l’acteur américain Jim Parsons, principalement connu pour son rôle de Sheldon Cooper dans la série télévisée à succès « The Big Bang Theory », pour lequel il a gagné quatre Emmy Awards du meilleur acteur dans une série comique et un Golden Globe.

Jim Parsons alias Sheldon Cooper est … gay

James Joseph Parsons, dit Jim Parsons, est né le 24 mars 1973 à Houston (Texas) et a grandi à Spring, dans la banlieue de Houston. Après avoir joué l’oiseau Kolokolo dans la pièce « L’Enfant d’éléphant » à l’école à l’âge de six ans, Parsons décide qu’il sera acteur. Il est influencé par les sitcoms, notamment « Three’s Company », « Sacrée Famille » et « Cosby Show ».

En 1991, il obtient son bac, s’inscrit à l’Université de Houston et commence sa carrière sur les planches dans la région de Houston où il apparaît dans 17 pièces en trois ans. Membre fondateur de la compagnie théâtrale « Infernal Bridegroom Productions », il joue également avec la compagnie « Stages Repertory Theatre ». Durant ces années, il joue dans plus de 24 pièces. En 1999, Parsons commence une formation de théâtre classique de 2 ans à l’Université de San Diego. Il obtient son diplôme en 2001 et déménage à New York.

Débuts

À New York, Parsons joue dans des productions théâtrales Off-Broadway et apparaît dans plusieurs téléfilms et série TV. Il joue un homme élevé par des loups dans une publicité pour la chaîne de restaurants Quiznos. Il a un rôle récurrent dans la série « Amy » en 2002 et apparaît dans la série « Ed » en 2004. Parsons obtient également des rôles mineurs dans plusieurs films cinéma dont les comédies « Garden State » (2004) et « L’École des dragueurs » (2006).

Révélation dans « The Big Bang Theory »

En 2006, Parsons auditionne pour la série TV comique « The Big Bang Theory » (2007 -) qui va faire de lui une star. Après avoir lu le projet de scénario, il sent que le rôle de Sheldon Cooper lui irait très bien. Il ne se sent pas proche du personnage mais il apprécie la structure des dialogues et la façon dont les scénaristes « utilisent brillamment ces mots que la plupart des gens ne connaissent pas pour créer ce rythme. […] C’était une chance de danser avec ce dialogue. »

Lors de l’audition, Parsons impressionne tellement Chuck Lorre, le créateur de la série, qu’il demande une deuxième audition pour voir s’il est capable de répéter sa performance. Parsons obtient le rôle de Sheldon Cooper, physicien rabaissant souvent ses amis et la serveuse qui vit en face de chez lui. Le rôle demande de « réciter ligne après ligne un dialogue rythmé et de faire quelque chose avec son visage ou son corps pendant le silence qui suit. »

Le critique de télévision Andrew Dansby compare le jeu physique de Parsons à celui de Buster Keaton et d’autres grands acteurs de films muets.

En août 2009, Parsons remporte le prix de la Television Critics Association pour la meilleure performance individuelle dans une comédie devant Alec Baldwin, Tina Fey, Steve Carell et Neil Patrick Harris. Il est nominé aux Emmy Awards en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014 pour le prix du meilleur acteur dans une série télévisée comique et gagne le prix en 2010, 2011, 2013 et 2014.

En septembre 2010, Jim Parsons, et ses collègues Johnny Galecki et Kaley Cuoco, signent de nouveaux contrats leur garantissant la somme de 200 000 dollars chacun pour chaque épisode de la quatrième saison de « The Big Bang Theory », avec des augmentations importantes pour les trois saisons suivantes. Ils ont également droit à un pourcentage sur les revenus de la série.

En janvier 2011, Parsons gagne le prix du meilleur acteur dans une série musicale ou comique lors des Goldens Globes grâce à la 4è saison de la série. En août 2013, Parsons, Cuoco et Galecki gagnent chacun 325 000 dollars par épisode. En août 2014, ils signent des contrats leur garantissant un million de dollars par épisode pour les saisons 8 à 10 de « The Big Bang Theory ». Leur pourcentage des revenus de la série est quadruplé, dépassant désormais 1 % chacun.

Depuis le 11 mars 2015, Jim Parsons a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

Vie privée

Si l’acteur n’a jamais caché son homosexualité, il a tout de même décidé de faire un petit coming out en officialisant tout cela en mai 2012 : à l’occasion de son retour sur les planches, à Broadway, dans le rôle principal de la pièce « Harvey » écrite par Mary Chase gagnante du prix Pulitzer, il est interviewé par le New York Times; grâce à son rôle de Sheldon dans “The Big Bang Theory”, il est désormais une énorme vedette aux Etats-Unis, mais il semble bien gérer sa célébrité et sa confiance en lui l’amène à parler de sa relation homosexuelle au journaliste du prestigieux quotidien, qui relaye l’information.

Probablement le coming out le plus discret et le plus anodin de mémoire d’homme, fait avec autant de drame qu’un bâillement, la révélation tint dans un unique bout de phrase noyé dans le très long article : « (…) M. Parsons est gay et engagé dans une relation depuis 10 ans (…) »

Le compagnon de longue date est Todd Spiewak, cadre dans la publicité, et le couple s’est marié en mai 2017.

wikipedia + Gay Influence – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, Ciné/TV royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Joyeux… Jim Parsons

  1. juliehcares dit :

    He’s a nice guy too. And he is lucky to be from Houston. I am too!

  2. Mél@nie dit :

    il a eu de la chance de vivre à Houston, Texas sans être moqué ou marginalisé comme d’autres « gay people » sur place…(je parle en connaissance de cause, car j’ai habité à Houston-NASA area pendant 5 ans, où j’ai connu 2 personnes qui ont quitté le Texas pour la Californie et New York, justement à cause de la discrimination…) autrement, on a eu comme voisins de quartier 3 astronautes, la famille de Beyoncé et l’un des ZZTOP – Frank Beard(celui sans barbe!) – tous charmants, car aux USA, les vedettes ne se prennent pas la tête… 🙂

    • roijoyeux dit :

      Extraordinaire !! … moi je n’ai jamais eu de voisins célèbres …
      Pour garder contact, tu peux t’abonner à ce blog, et quoi qu’il en soit, bonne continuation 🙂

  3. Ping : Grimace du lundi | Roijoyeux

  4. Joëlle dit :

    Je souhaite à Jim Parsons une longue et belle carrière après TBBT.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s