Joyeux… Marc Antoine

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose une enquête sur Marc Antoine, célèbre général et homme politique romain du Ier siècle av. J.-C (né le 14 janvier 83 av. J.-C. et mort le 1er août 30 av. J.-C.)

Marc Antoine … grand général romain … bisexuel

Marc Antoine, général et homme politique des dernières années de la République romaine, est resté dans l’histoire comme le fidèle lieutenant de Jules César, qui tomba amoureux de la reine d’Égypte Cléopâtre et fut vaincu par Octave (futur empereur Auguste) à la bataille d’Actium (31 av. J.-C.).

À travers les portraits que les historiens en tracent, Marc Antoine apparaît comme une sorte de force de la nature, doué d’une bravoure impétueuse, d’une vigueur physique redoutable, aimant les ripailles et le sexe, les plaisanteries grossières et la familiarité.

Au sein d’une Rome profondément troublée par les luttes civiles et par une crise de confiance envers le régime républicain, un homme tel que lui ne peut que séduire. César, fin psychologue, le comprend, qui se l’attache comme questeur en Gaule en 53 av. J.-C.

(…) Maître de cavalerie, premier lieutenant de César, il se comporte à Rome comme un véritable dictateur en second et il est récompensé de ses services par le consulat en 44 av. J.-C., l’année même de la mort de César. Aux ides de mars, il sait apparaître comme le légataire universel de la pensée politique du dictateur défunt et, devant le bûcher funéraire, il tient un discours qui appelle à la vengeance, en même temps qu’il brandit la tunique ensanglantée de César.

Cependant il trouve dans le jeune Octavien, le futur empereur Auguste, un rival inattendu ; (…) celui-ci se pose très habilement en défenseur de la civilisation romaine contre les ambitions de Cléopâtre et la « déviance orientalisante » d’Antoine, et provoque la guerre contre Cléopâtre en 32 av. J.-C, l’image de cette dernière étant noircie afin d’en faire l’adversaire malfaisant de Rome et le mauvais génie de Marc Antoine.

La guerre contre Cléopâtre est remportée par Octavien en septembre 31 av. J.-C. lors de la bataille d’Actium. Acculés par les légions octaviennes, Antoine puis Cléopâtre se suicident au début du mois d’août 30 av. J.-C.

Vie privée

Marc Antoine était bisexuel et possédait un harem de garçons.

L’historiographe romain Flavius Josèphe, dans son « Histoire de Juifs » reporte que Marc Antoine a séduit le jeune prince (et grand-prêtre) Aristobule III, beau-frère d’Hérode (Marc-Antoine, après qu’on lui eut vanté la prestance et la grâce du jeune homme, avait demandé à le rencontrer en Égypte).

Mais Marc Antoine aimait aussi les femmes : il eut quatre épouses et succomba aux charmes de la Reine d’Egypte Cléopâtre qui devint sa maîtresse et dont il eut trois enfants.

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Joyeux… Marc Antoine

  1. Faut dire que la sexualité à l’époque était beaucoup plus « libre » que maintenant…enfin, disons que la manif pour tous aurait beaucoup fait rire les Romains 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s