Joyeux… Yves Saint Laurent

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur le grand couturier français Yves Saint Laurent, prodige de la mode et un des stylistes les plus célèbres de l’histoire du XXe siècle.

Yves Saint Laurent … géant de la haute couture … gay

Yves Mathieu-Saint-Laurent, dit Yves Saint Laurent, est né le 1er août 1936 à Oran en Algérie et mort le 1er juin 2008 à Paris en France.

Jeunesse

Yves Mathieu-Saint-Laurent naît à Oran où il passe sa jeunesse, avant d’arriver à Paris pour travailler chez Dior. Dessinateur doué, son influence va en grandissant dans cette maison jusqu’à remplacer Christian Dior à la mort soudaine du couturier. Yves Saint Laurent y connaît alors un triomphe à l’âge de vingt et un ans seulement, dès sa première collection « Trapèze ».

Après avoir quitté Dior, le jeune couturier fonde en 1962, à 26 ans, l’entreprise qui porte son nom, avec son compagnon et mentor Pierre Bergé, avec qui il vivra jusqu’à sa mort. La première collection haute couture de la maison est présentée la même année ; elle sera suivie de la robe Mondrian et la collection « Pop Art » qui rappellent son goût pour l’art, puis le smoking et le tailleur-pantalon hérités du vestiaire masculin…

Épris d’exotisme tout au long de sa vie, il est le premier à engager pour ses défilés des mannequins d’origine asiatique ou africaine. Moderne et en phase avec son époque, il crée en 1966 en parallèle à la haute couture, son prêt-à-porter de luxe sous le nom de « Saint Laurent rive gauche » qui deviendra un exemple pour de nombreux autres couturiers. La même année Yves Saint Laurent découvre le Maroc où il achètera une quinzaine d’années plus tard le jardin Majorelle, un jardin botanique de Marrakech créé par le peintre français Jacques Majorelle.

Années 1970 et suivantes

Dans les années 1970, la collection « Libération » marque les esprits ; par la suite, plusieurs autres défilés rendent hommage aux peintres, tels que Matisse ou Van Gogh, aux contrées lointaines qu’il adore, comme la Russie avec la collection « Opéra-Ballets-Russes » ou l’Asie, collection symbolisée par le parfum « Opium ». Yves Saint Laurent connait également les excès de l’alcool, de la drogue, des médicaments, ses « faux amis ».

Lors des années 1980, l’entreprise croît par le succès des parfums, cosmétiques ou accessoires griffés Yves Saint Laurent.

Côté haute couture, Saint Laurent présente la collection « Picasso » une fois de plus référence à l’art. Le couturier est alors récompensé d’un Oscar de la mode. À la fin des années 1990, lassé de dessiner le prêt-à-porter, il se concentre sur la haute couture pour l’abandonner finalement en 2002.

Décès et postérité

Le 1er juin 2008, Saint Laurent meurt à son domicile parisien au 55 rue de Babylone, dans sa soixante-douzième année des suites d’un cancer du cerveau.

Au cours de ses obsèques célébrées à l’église Saint-Roch, Pierre Bergé prononce un discours en présence de la mère du défunt et de nombreuses personnalités des médias et de la politique, Catherine Deneuve et Laetitia Casta, le président de la République Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, Bernadette Chirac, Farah Pahlavi (veuve du Shah d’Iran), de personnalités de la mode (Jean-Paul Gaultier et Valentino), et de patrons d’industrie (Bernard Arnault et François Pinault).

Ses cendres sont déposées dans sa villa de Marrakech au cœur du jardin Majorelle.

Perpétuellement entouré et inspiré par les femmes, de Victoire à Betty Catroux, de Catherine Deneuve à Katoucha, Yves Saint Laurent sait au cours de sa carrière créer pour elles, et laisse un héritage majeur pour la mode ainsi que de nombreux classiques de la garde-robe féminine. Les musées, les éditeurs de livres ou le cinéma ne cesseront de lui rendre hommage.

Homosexualité

La journaliste Marie-Dominique Lelièvre a écrit en 2010 un biographie de Saint Laurent où elle aborde les sujets qui fâchent comme ses angoisses, son homosexualité mal assumée, la drogue et l’alcool jusqu’à son décès

Au sujet de sa sexualité, elle explique que « quelque chose de pesant, peut-être lié à son homosexualité, s’est installé chez lui à l’adolescence. Il avait des liaisons en Algérie avec des garçons arabes. On se moquait de lui au lycée, on le traitait de tapette. Il vivait mal son homosexualité, mais c’était fréquent chez les homosexuels de cette génération. »

Folies sexuelles et amoureuses étaient partie intégrante de la vie de Saint Laurent. Les amours et liaisons n’ont pas manqué autour de cette sulfureuse personnalité de la mode bien qu’il fut en couple avec Pierre Bergé.

Saint Laurent a (entre autres) connu en 1973 une idylle forte et destructrice avec le dandy parisien Jacques de Bascher, compagnon du grand couturier Karl Lagerfeld…

… En 1989, au sortir d’une relation toxique avec un jeune Américain, il eut un coup de foudre réciproque pour le chauffeur de Pierre Bergé, Fabrice Thomas, qui partagea sa vie pendant deux ans et demi dans les années 1990.

Selon Fabrice Thomas : « Yves était un colosse, une force de la nature qui pouvait avaler des doses d’alcools forts et de drogues à tuer un éléphant. Bien loin du portrait de « petit prince fragile de la mode » fabriqué par Bergé. »

wikipedia + Le Figaro + Pure People – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Joyeux… Yves Saint Laurent

  1. marie dit :

    L’élégance de cet homme qui savait si bien nous vêtir nous les femmes. Bisous et bon après-midi MTH

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s