Joyeux… Pierre Palmade

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur l’humoriste prodige Pierre Palmade qui fait rire la France depuis qu’il a 19 ans.

Pierre Palmade, talentueux humoriste … gay

Pierre Palmade né le 23 mars 1968 à Bordeaux, est un humoriste et acteur français.

Sa mère est professeur d’anglais et son père est un médecin. C’est dans sa ville natale qu’il grandit et fait ses études, entouré de deux sœurs

Il est découvert en juin 1987 lors de la « Nuit du théâtre » de Bordeaux organisée par Jean-Pierre Terracol, directeur artistique du théâtre « La Lucarne ».

Il apparaît pour la première fois à la télévision la même année dans l’émission « la Classe » sur FR3 où il rencontre nombre de ses futurs camarades (notamment Michèle Laroque et Jean-Marie Bigard).

Il écrit en 1991 une pièce pour Jacqueline Maillan, « Pièce montée ».

Après de très nombreux succès en one-man-show (« Ma mère aime beaucoup ce que je fais », « On s’connaît ? », « Passez me voir à l’occasion »), il triomphe avec Michèle Laroque dans deux spectacles coécrits avec sa complice Muriel Robin : « Ils s’aiment » (1996) et « Ils se sont aimés » (2001). Ces spectacles seront nommés aux « Molières » et aux « Victoires de la musique ».

Il écrit également pour d’autres artistes tels Jean-Marie Bigard, Mimie Mathy et Guy Bedos.

Il inspire et coécrit tous les sketches des one-woman-shows de Muriel Robin.

Il écrit et joue en 1995 la pièce « Ma sœur est un chic type » avec Dominique Lavanant.

Pour le cinéma, il écrit les dialogues de « Pédale douce » (1996).

Depuis 1993, il participe aux spectacles des « Enfoirés ».

En 1998, il joue le rôle du barde Assurancetourix dans « Astérix et Obélix contre César » (…)

Après le one-man show best of « Mes premiers adieux » (2000), les envies de Palmade se portent davantage vers le cinéma, notamment « Au secours, j’ai 30 ans ! » de Marie-Anne Chazel (2004), « L’Anniversaire » de Diane Kurys (2005)…

En 2008 il joue le rôle du [danseur étoile et acteur] Jacques Chazot dans « Sagan » de Diane Kurys aux côtés de Sylvie Testud.

(…)

Le 14 novembre 2016, il devient sociétaire de l’émission radiophonique « Les Grosses Têtes », sur RTL.

Vie privée et homosexualité

Il épouse en 1995 la chanteuse Véronique Sanson, de dix-neuf ans son aînée, avant de divorcer six ans plus tard.

Des rumeurs insistantes ont circulé sur son homosexualité à la suite de ce divorce. Ces rumeurs seront confirmées par Pierre Palmade lui-même dans une interview parue dans « Paris Match » en 2008. « J’aimais [Véronique] et en même temps je pouvais me dire, intimement, qu’il y avait une erreur. Une erreur de la nature qui me tombait dessus », déclarait-il alors.

A l’occasion de son one-man show « J’ai jamais été aussi vieux » Pierre Palmade affirme en 2010 : « Boujenah, Elmaleh, Jamel ont bâti leurs spectacles sur leurs racines, leur identité, eh bien moi, mon identité, c’est mon homosexualité ».

En 2017, il en a révélé davantage au magazine gay « Têtu » :

Pierre Palmade : sa vérité sur son homosexualité

Publié le 21/10/2017 à 17:25 | Le Point.fr

Pierre Palmade accorde sa première interview au magazine gay « Têtu » et il prévient que ce sera sa « dernière interview sincère ». L’occasion pour lui à bientôt 50 ans de se confier clairement sur son homosexualité qu’il a mis du temps à assumer. Ça ne fait que 10 ans qu’il aborde le sujet dans ses spectacles. L’humoriste a mal vécu le passage des années 90 aux années 2000.

« À cette époque, j’avais besoin de boire pour vivre mon homosexualité. En étant gay, j’avais l’impression de décevoir des gens qui comptaient pour moi », commente celui qui a été marié à Véronique Sanson de 1995 à 2001. « Je plaisais aux filles, je faisais rire les copains ? Mais mon corps, lui, bandait plus pour les copains que pour les femmes. Pourtant je ne vivais bien le rapport de séduction et le romantisme qu’avec des femmes. Ça commence à me lâcher un peu mais je me trouvais romantiquement hétéro et sexuellement homo », analyse-t-il dans les colonnes du magazine « Têtu ».

Celui qui a dit à plusieurs reprises être « triste d’être homo » pense toujours qu’il aurait été plus heureux hétéro, mais confie que depuis trois ans, il va mieux. En 2013, au moment du débat sur le mariage pour tous, il est d’abord réticent avant d’assister à deux cérémonies qui l’ont bouleversé. « Je suis comme ça : je commence toujours par réagir comme le camp Fillon puis je finis par penser comme Hollande ! », commente avec humour Pierre Palmade qui précise n’avoir jamais en couple plus de six mois avec un garçon.

wikipedia + linternaute – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Joyeux… Pierre Palmade

  1. Isa Poitou dit :

    Les déclarations de Pierre Palmade sont très intéressantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s