Joyeux… Jed Johnson

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur le brillant décorateur d’intérieur Jed Johnson, qui fut également réalisateur et monteur de films expérimentaux érotiques produits par son amant Andy Warhol…

Jed Johnson, superstar de la décoration d’intérieur … gay

Biographie sommaire

Jed Johnson (30 décembre 1948 – 17 juillet 1996) était un décorateur et cinéaste américain, qui mourut à l’âge 47 ans dans un accident d’avion … Initialement engagé à 18 ans par Andy Warhol pour balayer les sols dans (« The Factory ») son immeuble professionnel, il emménagea très vite avec Warhol et resta son amant pendant douze ans.

Les années Warhol

Jed Johnson a grandi dans le Minnesota puis en Californie mais en 1967, lui et son frère jumeau Jay, alors âgés de 18 ans, abandonnèrent l’Université et la Californie pour se rendre New York y chercher fortune. Ils y trouvèrent un appartement grâce à un drogué à l’héroïne mais on leur vola les 200 $ qui leur restaient; Jed dut prendre un travail de livreur de télégrammes pour la « Western Union ».

Deux semaines après son arrivée à New York, Jed délivrait un télégramme à l’immeuble Decker, en cours de rénovation pour servir de nouveaux locaux à la « Factory » d’Andy Warhol, qui remarqua son physique d’Apollon et l’engagea aussitôt comme balayeur…

… Jed grimpa rapidement les échelons : posant tout d’abord avec son frère pour des photos de Warhol, les jumeaux devinrent rapidement célèbres internationalement pour leur beauté extraordinaire…

… Jed devint l’amant d’Andy Warhol (avec qui il allait rester 12 ans) et travailla ensuite comme monteur sur plusieurs films produits par Warhol, dont « Heat » (1972), « L’amour » (1973) et « Du sang pour Dracula » (1974), puis comme réalisateur sur « Bad » (1977).

Au cours de ses années avec Warhol, Jed dénicha une maison de ville pour eux sur la 66è Rue Est et trouva sa voie en décorant l’intérieur de cette maison où il vécurent en couple jusqu’en 1979. Jed le quitta alors pour Alan Wanzenberg, un architecte, avec lequel il s’installa dans le Upper West Side. La même année, Jed fonda une entreprise de décoration d’intérieur qui allait faire de lui un homme riche.

Jed Johnson décorateur

Parmi divers projets issus de sa relation d’Andy Warhol, avec qui il resta en bons termes, Jed conçut la décoration des bureaux du magazine « Interview » (dont le fondateur était Warhol); grâce à cela, il fit la connaissance du grand homme d’affaires Peter Brant et sa femme Sandra, et travailla avec eux sur onze autres projets.

Il renforça ainsi sa carrière et grimpa rapidement jusqu’aux plus hauts échelons de la sphère très élitiste du monde de la conception de décoration d’intérieur de luxe. Parmi ses clients, il y avait des célébrités prestigieuses comme Mick Jagger et Jerry Hall, Richard Gere, Barbara Streisand et Pierre Bergé (le compagnon d’Yves Saint Laurent)

En 1996, Jed Johnson reçut le « Interior Design Magazine Hall of Fame Award » quelques mois avant sa mort.

Décès

Le 17 juillet 1996, Jed Johnson était à bord du vol TWA 800 qui devait l’amener de New York à Paris; mais lui et 229 passagers et membres d’équipage périrent lorsque le réservoir à kérosène central du Boeing 747 explosa accidentellement détruisant l’avion qui s’écrasa dans l’Océan au large de Long Island 12 minutes après le décollage de l’aéroport JFK. Tous les corps furent détruits ou perdus.

Postérité

Grâce à Andy Warhol, Jed Johnson avait trouvé sa voie et une carrière dans la décoration d’intérieur qui le plaça au sommet de la profession. C’était un homme très beau et tranquille, humble et presque timide dont le brillant parcours fut interrompu en plein vol.

Après le désastre, une cérémonie eut lieu à l’Ethical Culture Society de Central Park West. Plusieurs centaines de personnes y assistèrent, dont la présence seule était un hommage au talentueux jeune homme venu dans la grande ville, s’étant bâti une carrière et un réseau d’amis et relations qui l’aimaient, l’appréciaient et le respectaient.

Depuis la mort de Jed, c’est Jay Johson, son jumeau, aujourd’hui âgé de 56 ans [10 novembre 2005], qui est à la tête de « Jed Johnson Associates », une entreprise florissante au revenu annuel de 11 millions $ (contre 7 millions $ lorsque Jed était vivant) avec une clientèle de riches hommes et femmes d’affaires, et non plus d’artistes.

wikipedia + New York Times – complété et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s