Joyeux… Brent Corrigan

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…


Adult film actor and director Brent Corrigan wins the ‘Best Actor’ award during the 2018 GayVN Awards show.

Aujourd’hui je vous propose un article sur le fascinant acteur américain Sean Paul Lockhart, plus connu sous son pseudonyme Brent Corrigan, impliqué à l’âge de 21 ans dans une sordide affaire de meurtre dans l’industrie du porno sans dommage pour sa carrière puisqu’il réussit dans la foulée la transition vers le cinéma conventionnel, en tant qu’acteur et réalisateur (« Triple Crossed »).

Brent Corrigan, acteur aux multiples talents …

Sean Paul Lockhart est un acteur et cinéaste américain né le 31 octobre 1986 à Lewiston (Idaho), connu notamment pour avoir joué dans « Milk » (2008), « Judas Kiss » (2011) et réalisé « Triple Crossed » (2013).

Il débuta sa carrière en 2004 en jouant dans des films pornographiques gay pour Cobra Video sous le pseudonyme de Brent Corrigan. Il devint rapidement l’un des acteurs les plus connus de Cobra Video et une star porno gay internationale.

Il fut surnommé le « Tracy Lords gay » lorsqu’il fut découvert qu’il était mineur en 2004 lorsqu’il joua dans ses premiers films X gay. Il a expliqua avoir falsifié sa date de naissance (1985 au lieu de 1986) sur ses papiers d’identité pour être engagé. Cette révélation, qui fit grand scandale aux États-Unis, causa le retrait de ses quatre premiers films des magasins.

En 2008, il joua dans la comédie « Another Gay Sequel : Gays Gone Wild » (« Another Gay Movie 2 »), sa première apparition au cinéma (et dans un film non porno), où il joue le rôle de Stan l’homme-sirène.

Toujours en 2008, on le vit dans le prestigieux biopic « Milk » de Gus Van Sant sur l’activiste homosexuel Harvey Milk (avec Sean Penn dans le rôle-titre).

En 2010, Lockhart quitta le porno pour se concentrer sur sa carrière dans le cinéma conventionnel, presque exclusivement dans des films à thématique gay et des films indépendants, comme « Sister Mary », « Welcome to New York » ou « Judas Kiss »…

En 2011, il a été l’une des vedettes de « Chillerama » comédie musicale hommage aux films d’horreur réalisée par Tim Sullivan. La même année il a remporté le prix « Rising Star Award » (Meilleur espoir) au Philadelphia QFest Festival (festival de cinéma gay et lesbien).

En 2012, il a joué en vedette et coproduit le thriller psychologique « Truth » réalisé par Rob Moretti.

En 2013, il a réalisé et joué dans le thriller « Triple Crossed ».

En 2014, il a été une des vedettes du thriller « The Dark Place » et de la comédie horrifique « Kissing Darkness ».

Depuis 2016 il est revenu à la pornographie gay. A ce jour (1 septembre 2018) il a joué dans 56 films pornos et en a réalisé 4.

Vie privée et homosexualité

Sean Paul Lockhart a été élevé avec deux frères et une soeur dans la banlieue de Seattle, par sa mère et son beau-père, qui divorcèrent lorsque Sean avait 9 ans, ce qui fit voler la famille en éclats.

Ado il passa du temps à s’occuper de son frère et sa soeur plus jeunes jusqu’à juillet 2003, une époque où il apprenait à accepter son homosexualité et alla s’installer à San Diego (Californie), ville d’origine de sa mère. Alors âgé de 16 ans, il passait ses weekends à Los Angeles avec son premier amant, qui était plus âgé que lui. Cet amant l’introduisit au « côté brute, sombre et incontrôlable de la communauté gay » avec lequel il se sentit au départ mal à l’aise.

Lorsque Lockhart eut 17 ans, son premier amant le fit entrer dans l’industrie porno gay alors que Lockhart était sans le sou et pensait n’avoir aucun avenir. L’amant organisa une audition pour lui depuis sa propre chambre par webcam. L’amant filmait Lockhart avec la cam tandis que le propriétaire de Cobra Video, Bryan Kocis, observait.

Bryan Kocis aima ce qu’il vit et engagea Lockhart, qui accepta de jouer dans sept scènes de sexe filmé par Cobra Video en échange d’une voiture d’occasion (Volkswagen Jetta), un lot de 4 roues de rechange, le remboursement de ses frais de transport et d’assurance du véhicule et de l’argent pour faire le plein. Une relation sexuelle s’établit entre Lockhart et le réalisateur de Cobra Video qui mit en scène son premier film. Lockhart avait moins de 18 ans lorsque leur liaison commença et se termina.

En 2006, Lockhart quitta Cobra Video lorsqu’il apprit la fortune que se faisait son patron grâce à lui, alors qu’il le payait au lance-pierre, mais découvrit que son contrat avec Cobra Video l’empêchait de travailler ailleurs. En janvier 2007, deux producteurs rivaux de Cobra Video, Harlow Cuadra et Joseph Kerekes, désireux d’engager Brent Korrigan, assassinèrent Bryan Kocis (ils furent découverts, arrêtés et condamnés à la prison à vie) …

… Un film biopic intitulé « King Cobra » sur la jeunesse et les premières années de carrière de Brent Corrigan et le meurtre de Bryan Kocis est sorti au cinéma en 2016 réalisé par Justin Kelly et produit par James Franco, avec Garrett Clayton dans le rôle de Brent Corrigan.

Récompenses et distinctions

Sean Paul Lockhart a reçu un Grabby Award en 2007 (juste après son départ de Cobra Video) pour sa prestation dans le film X « The Velvet Mafia » des studios Falcon (tourné sous le pseudo Fox Ryder car Cobra Video était propriétaire du pseudo « Brent Korrigan »).

En 2010 il a gagné le « GayVN Awards » du « Best Bottom » (meilleur acteur passif) 2009–2010 et le « Web Performer of the Year » pour ses peep shows par webcam

En 2017, il a reçu un Grabby Award pour l’ensemble de sa carrière dans le X (Lifetime Achievement Award).

En 2018, il a obtenu le GayVN Award du meilleur acteur porno pour sa prestation dans « Ultra Fan » (NakedSword/Falcon).

Il a aussi été récompensé pour ses rôles conventionnels, en 2011 par le Philadelphia QFest’s Award de la Rising Star (meilleur espoir) et en 2012 le TLA Gaybies Award du meilleur second rôle pour « Judas Kiss »

wikipedia + imdb – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s