Joyeux… Freddie Mercury

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur Freddie Mercury, l’un des plus grands chanteurs de tous les temps…

Freddie Mercury, Dieu du rock … bisexuel (et non homosexuel)

Freddie Mercury, de son vrai nom Farrokh Bulsara, né le 5 septembre 1946 à Stone Town, dans le protectorat de Zanzibar, et mort le 24 novembre 1991 à 45 ans à Londres, est un auteur-compositeur-interprète et musicien britannique. Il a établi sa réputation internationale en tant que chanteur du groupe de rock Queen.

Avec une grande tessiture et une bonne maîtrise de quelques techniques d’opéra, il demeure parmi les plus grands chanteurs du XXe siècle, l’un des plus populaires et des plus techniquement accomplis. Il est élu « ultime Dieu du rock » par l’institut de sondage britannique OnePoll sur une liste des 4000 plus grandes figures du rock, devançant le « King » Elvis Presley de quelques voix.

Sa performance avec le groupe Queen au Live Aid en 1985 est élue « meilleure performance live de tous les temps ». Il a composé avec Queen la plupart de ses grands succès, dont « Bohemian Rhapsody », « Somebody to Love », « We Are the Champions », « Don’t Stop Me Now » et « Crazy Little Thing Called Love ».

En solo, il réalise deux albums (« Mr. Bad Guy » en 1985 et « Barcelona » en 1988) qui comprennent également les célèbres « Living on My Own », « I Was Born to Love You » et « Barcelona », chantés en duo avec la cantatrice Montserrat Caballé.

Après avoir été récompensé pour « contribution exceptionnelle à la musique britannique » à titre posthume lors des Brit Awards en 1992, il apparaît en 2002 sur la « liste des cent Britanniques les plus célèbres », établie par un vote national commandé par la BBC ; il y est classé cinquante-huitième. Le prestigieux magazine américain « Rolling Stone » le classe dans la liste des « plus grands chanteurs de tous les temps ».

Visiblement malade et affaibli depuis plusieurs mois, Freddie Mercury meurt des suites d’une pneumonie, le 24 novembre 1991, après avoir déclaré, la veille, être porteur du VIH et atteint du SIDA.

Alors qu’il est déjà très malade, il insiste pour enregistrer des chansons dont « The Show Must Go On », sorte de testament destiné à son public.

Vie personnelle

Au début des années 1970, Mercury eut une longue liaison sentimentale avec une jeune femme blonde nommée Mary Austin, rencontrée grâce au guitariste Brian May. Il vécut avec Mary Austin pendant plusieurs années de sa jeunesse, à Londres dans le quartier West Kensington. Mais vers 1975, il entama une relation homosexuelle avec un des patrons de la maison de disques Elektra Records, et avoua en décembre 1976 à sa compagne qu’il était attiré par les hommes et avait des amants, ce qui provoqua la fin de leur histoire d’amour.

Le chanteur quitta l’appartement qu’il partageait avec Mary Austin pour s’installer au 12 Stafford Terrace, toujours à Kensington, et acheta une maison à son ex compagne pas loin de chez lui. Ils restèrent amis proches jusqu’à la mort du chanteur qui disait souvent d’elle que c’était sa seule vraie amie, et qui écrivit plusieurs chansons sur elle, dont « Love of My Life ».

Dans une interview de 1985, Freddie Mercury a déclaré : « Tous mes amants me demandent pourquoi ils ne pourraient pas remplacer Mary [Austin], mais c’est tout simplement impossible. Le seul ami que j’ai, c’est elle et je ne veux personne d’autre. »

La dernière maison de Mercury, un palais de 28 pièces dans le quartier de Kensington entourée d’un magnifique jardin de 1200 m2 et d’un mur en briques, fut choisie par Mary Austin. Dans son testament, Mercury laissa cette maison à Mary Austin, et non à son compagnon Jim Hutton, déclarant à Mary, « C’est toi qui aurais dû être ma femme, donc la maison te revient. » Mercury était de plus la parrain du fils aîné de Mary Austin.

Homosexualité

En 1974, Freddie Mercury avoua à demi mots son homosexualité, pour répondre à une question directe d’un journaliste, au cours d’un entretien accordé au magazine « New Musical Express ». Le parfum de scandale dû à son orientation sexuelle devint, avec la provocation et l’iconoclastie, partie intégrante de son image au fil des années suivantes. À cette époque, Mercury arborait un style somme toute classique pour un chanteur de rock de l’époque, cheveux et ongles longs, ces derniers recouverts de vernis noir. Sur scène, ses tenues étaient assez amples et renforçaient le côté théâtral de sa gestuelle.

Mercury coupa ses cheveux et se laissa pousser la moustache au début des années 1980, suivant la mode « nouveau clone » lancée par certains homosexuels à cette époque. Malgré ce look sans ambages, il évoquait toujours rarement sa vie sentimentale en public et se tenait souvent éloigné de son amant, un coiffeur nommé Jim Hutton, en public. Ce comportement ambigu faisait que certains journalistes disaient qu’il cachait son orientation sexuelle et d’autres qu’il était ouvertement gay.

Parmi les amants de longue date de Freddie Mercury, il y eut Winfried Kirchberger, un restaurateur allemand avec qui il eut une liaison de 1980 à 1985, puis le coiffeur Jim Hutton, avec qui il passa les six dernières années de sa vie, qui le soigna durant sa maladie et était à son chevet lorsqu’il mourut.

Postérité

En tant que leader du groupe Queen, Freddie Mercury fut intronisé dans le « Rock and Roll Hall of Fame » en 2001, le « Songwriters Hall of Fame » (panthéon des auteurs-compositeurs) en 2003, et le « UK Music Hall of Fame » in 2004. Doté d’une voix extraordinaire couvrant 4 octaves, il est toujours considéré comme l’un des plus grands chanteurs de toute l’histoire de la musique pop.

Un biopic intitulé « Bohemian Rhapsody » réalisé par Bryan Singer, sorti au cinéma le 31 octobre 2018 en France, revient sur le parcours de Queen et de son leader Freddie Mercury, depuis la formation du groupe jusqu’à son apparition au concert Live Aid en 1985, avec l’acteur américain Rami Malek dans le rôle de Freddie Mercury.

wikipedia – résumé et traduit de l’anglais par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Joyeux… Freddie Mercury

  1. larrymuffin dit :

    Nous avons vu le nouveau film Bohemian Rhapsody sur sa vie et a vrai dire c’est une histoire triste. Malgré son grand succès il a eu une vie difficile. Un grand talent.

  2. Hâte de voir le film 🙂 the show must go on ! bon week-end bisous

  3. ibonoco dit :

    Superbe article. Freddie nous manque.

  4. oth67 dit :

    J’adore Queen, j’espère pouvoir voir ce film rapidement.
    Tu as vu mon clin d’œil sur l’avant dernier billet ?

  5. iotop dit :

    Bon jour,
    Quel homme ! Quel groupe ! Par exemple, au titre « A Kind of Magic » j’en ai toujours les frissons, l’émotion … même plusieurs décennies plus tard …
    Max-Louis

  6. manU dit :

    Je suis justement allé voir Bohemian Rhapsody, beaucoup aimé !

  7. Plus qu’un like, j’adore. Tant de souvenirs ont pour musique de fond ses chansons (K7 et vinyle).

  8. Vu hier Bohemian Rhapsody… Un grand moment !

  9. Myriam Boukhobza dit :

    J’ai vu le film au cinéma et j’ai acheté le DVD…Film magnifique émouvant qui retrace la vie de Freddie Mercury dont je suis FAN depuis ses débuts. Je me suis replonger dans ses photos, vidéos Et articles qui me font pleurer de ne plus le savoir vivant bien qu’il le soit dans mon coeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s