Joyeux… Humbert II

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article Humbert II (1904-1983) le dernier roi d’Italie.

Humbert II, le dernier roi d’Italie, préférait les hommes

Humbert II (en italien, Umberto II), né le 15 septembre 1904 à Racconigi (région du Piémont), est le dernier roi d’Italie. Il a régné durant 35 jours, du 9 mai au 13 juin 1946, ce qui lui vaut le surnom de Re di Maggio (« roi de mai »).

Vingt-trois jours après son accession au trône, le 2 juin 1946, les Italiens se prononcent à l’issue d’un référendum aux résultats très contestés à 54 % des voix en faveur de la République. La monarchie est donc abolie et, le 13 juin, le roi Humbert II quitte le trône sans abdiquer et se retire à Carcais au Portugal, où depuis le 6 juin l’attendaient son épouse et ses quatre enfants.

Après l’adoption de la Constitution de la République italienne, entrée en vigueur le 1er janvier 1948, il lui est interdit de revenir en Italie en vertu du deuxième alinéa de la XIIIe disposition transitoire : « Il est interdit aux anciens rois de la Maison de Savoie, à leurs épouses et à leurs descendants mâles d’entrer et de séjourner sur le territoire national ».

Lorsque Humbert tombe malade à la fin des années 70, il n’est pas autorisé à retourner en Italie. Il décède le 18 mars 1983, à l’âge de 78 ans, à Genève en Suisse. Il repose en France, à l’abbaye royale d’Hautecombe, en Savoie, nécropole de la dynastie du duché et de la Maison de Savoie. Aucun membre du gouvernement italien ne vient assister à ses funétailles.

Mais… le roi Humbert II était-il joyeux ?? …

… ?? …

… Voici la réponse :

Fils du Roi Victor Emmanuel III et de la Reine Hélène d’Italie, née princesse de Monténégro, Humbert est prince de Piémont à sa naissance, titre qu’il garde jusqu’à son accession au trône en 1946 sous le nom d’Humbert II.

Humbert avait épousé en 1930 (à l’âge de 25 ans) la princesse Marie José de Belgique (fille du Roi Albert et de la Reine Elisabeth de Belgique).


La princesse Marie-José de Belgique

Le couple aura 4 enfants : Maria Pia, Victor Emmanuel, Marie Gabrielle et Marie Béatrice.


Humbert, Marie-José et leur fille Marie Béatrice

Humbert devient ensuite roi d’Italie à l’âge de 41 ans, suite à l’abdication (probablement trop tardive) de son père le 9 mai 1946. Le 2 juin 1946, les Italiens sont invités à se prononcer en faveur ou non de la monarchie par le biais d’un référendum. 54% des votants s’exprimeront en faveur de la république. Humbert II, surnommé le « roi de mai » prendra alors le chemin de l’exil.

A défaut de pouvoir rentrer en Italie (son fils et son petit-fils n’y ont été autorisés qu’en 2002), il est enterré à l’Abbaye royale de Hautecombe en Savoie.

Homosexualité

Humbert II était bisexuel. De nombreuses personnes, surtout d’anciens officiers de l’armée royale italienne ont dit ou écrit qu’Humbert leur avait fait des avances … notamment Enrico Montanari, qui se souvient qu’alors qu’il était lieutenant à Turin en 1927, le prince Humbert le poursuivit de ses assiduités; Montanari reporta même que Humbert lui offrit un jour un briquet en argent où étaient gravés les mots « Dimmi di sì! » (Dis moi oui!).

De plus, le Prince de Piemont aurait eu une relation de plusieurs années avec le réalisateur italien Luchino Visconti et une plus courte avec le comédien français Jean Marais…

L’homosexualité d’Humbert était bien connue en Italie et en fait l’a desservi pendant la campagne référendaire, dans la mesure où elle a été discrètement exploitée par voie de rumeurs injurieuses.

La reine Marie José a elle-même déclaré à plusieurs reprises lors d’interviews, que son mariage n’avait pas un seul jour été heureux. Leur premier enfant ne naquit que 4 ans après leur mariage et selon des rumeurs persistantes, Marie José ne vit jamais le sexe de son mari et tous leurs enfants ont été faits par insémination artificielle.

En tous cas, le couple faisait chambre à part et avait des cercles d’amis différents. Ils n’apparaissaient ensemble que pour leurs obligations princières.

On sait aussi que Humbert passa sa nuit de noces et toute sa lune de miel à l’écart de sa superbe femme, préférant la compagnie de jeunes « amis » à qui il offrait des mementos en forme de fleur de lis (symbole de la dynastie de Savoie) incrustés de diamants et des bijoux en forme de « U » (comme Umberto) … des cadeaux que les garçons exhibaient ensuite fièrement en public.

Mussolini qui se méfiait des idées libérales du Prince et surtout de la princesse Marie Josée, aurait eu un dossier sur la vie privée d’Umberto.

Les penchants d’Umberto pour les hommes explique qu’une fois en exil, le couple se soit très rapidement séparé, cessant les faux semblants imposés par leur charges royales. La reine qui était très intelligente et comprenait beaucoup de choses, ne pouvait que rester amie avec un mari dont elle devinait qu’il avait sans doute refoulé ses désirs homosexuels par obligation.

Il semblerait également que le roi, très catholique, vivait très mal sa double sexualité… Et la bisexualité du roi est possiblement la raison pour laquelle le Vatican n’a pas mis tout son poids dans la balance pour sauver la monarchie lors du referendum de 1946.


Le roi Umberto II en route pour l’exil

Postérité

Quoi qu’il en soit, sa majesté le roi Umberto II fut un Grand Homme. Selon les historiens, il aurait eté un grand Roi, et beaucoup d’hommes politiques honnêtes de son époque l’ont reconnu à l’époque du referendum de 1946 même lorsqu’ils étaient républicains.

Le roi Humbert II a deux descendants mâles : son fils Victor-Emmanuel (né en 1937) et son petit-fils Emmanuel-Philibert de Savoie (né en 1972), qui ne furent autorisés à (re)venir en Italie qu’en 2002; en effet, à la suite de l’émotion causée par la mort de la reine Marie-José (en 2001), le Parlement italien vota la loi constitutionnelle numéro 1 du 23 octobre 2002, entrée en application le 10 novembre suivant, et abrogeant la loi d’exil de 1948.

L’activisme du prince Emmanuel-Philibert pour obtenir la levée de cette loi d’exil a aussi joué un grand rôle dans cette abrogation : plus apprécié du peuple italien que son père, il a en outre fait valoir qu’un homme né en 1972 n’avait pas à souffrir de la compromission de sa famille avec le fascisme.

Humbert II homosexuel ?? … Emmanuel-Philibert de Savoie s’insurge

Humbert II fait partie du « Dictionnaire des chefs d’Etat homosexuels ou bisexuels » sorti chez l’éditeur français H&O en 2002, une idée qui insupporte Emmanuel-Philibert de Savoie, son petit-fils, qui est né et vit à Genève, heureusement marié à l’actrice française Clotilde Courau…

Dans une interview télévisée d’août 2012, le prince estimait que ce dictionnaire salissait la mémoire de son grand-père avec des « ragots vulgaires » et envisageait un procès pour diffamation (si le dictionnaire était réimprimé)… et que s’il gagnait, il entendait reverser les indemnités à la lutte contre les discriminations et à l’Arcigay, principale organisation LGBT italienne…

… Chez H&O Editions, ils sont tombés des nues. «C’est du pur délire», s’exclama le directeur de H&O, Henri Dhellemmes, qui n’a pas eu le moindre contact avec la famille de Savoie ou ses avocats. «On est quand même à une époque où dire qu’un personnage historique était peut-être homosexuel n’est pas une calomnie. On l’a pas injurié, quand même!» Il dément toute réimpression de l’ouvrage. Quant à une plainte éventuelle, il la juge «ridicule et dérisoire» : l’auteur du dictionnaire cite ses sources et prend toutes les précautions d’usage, souligne-t-il.

Noblesse et royautés + 360.ch – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Joyeux… Humbert II

  1. larrymuffin dit :

    Alors je ne savais pas cela au sujet d’Umberto II et pourtant j’ai servi en Italie durant de nombreuses années. Merci

  2. Le plus dingue est, en effet, la menace de plainte…et comme quoi, ce refus d’accepter que les gens vivent selon leur coeur est vraiment stupide et destructif…pauvre Marie-José, pauvre Umberto…

    • roijoyeux dit :

      ils ont fait de beaux enfants en tous cas… mais la menace du prince est dingue, et contradictoire car il a dit que s’il gagnait il verserait l’argent à des associations qui sont contre l’homophobie !

      • pas si contradictoire. Il défend ce qu’il considère être l’honneur de sa famille contre ce qu’il considère être une diffamation, mais veut aussi bien assurer que ce n’est pas l’homophobie qui le motive. En gros, ce contre quoi il se pose est le fait qu’on réfuterait que ses grands-parents s’aimaient (vu que papy aurait été amoureux d’autres personnes que mamy), pas contre l’homosexualité en général. Il veut aussi dire que ça n’est pas l’argent qui le motive. C’est une des interprétations possibles, cela dit.

        • roijoyeux dit :

          ok je comprends… en gros, il ne veut pas qu’on dise, dans un dictionnaire qui plus est, ce qui pour lui est une contre-vérité, mais que les gens comprennent qu’il n’est pas homophobe… tu fais bien de mettre les points sur les « i » merci mademoiselle, aussi intelligente que la princesse Marie-José 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s