Joyeux… Alfred Kinsey

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur Alfred Kinsey, grand biologiste et sexologue américain.

Alfred Kinsey, pionnier de la sexologie

Biographie sommaire

Alfred Charles Kinsey (23 juin 1894 – 25 août 1956) est un professeur d’entomologie et de zoologie, célèbre pour avoir publié deux importantes études descriptives sur le comportement sexuel de l’homme et de la femme : « Sexual Behavior in the Human Male » (1948) et « Sexual Behavior in the Human Female » (1953).

Ces publications ont provoqué un certain émoi dans la communauté scientifique mais aussi auprès du grand public : devenus d’énormes succès de librairie, ces deux études révélaient par exemple les pratiques assez communes de la masturbation, de rapports sexuels avant le mariage et extraconjugaux et d’expériences homosexuelles.

En 1947, il a fondé au sein de l’université de l’Indiana à Bloomington, un Institute for Sex Research (« Institut pour la recherche sur le sexe »), rebaptisé plus tard Kinsey Institute for Research in Sex, Gender and Reproduction (appelé couramment Kinsey Institute). Cet institut est à ce jour le seul institut de recherche spécialisé dans l’étude de la sexualité humaine dans le monde anglo-saxon et l’un des rares au monde (…)

Kinsey est considéré comme un pionnier de la sexologie, mais également comme un précurseur de la révolution sexuelle des années 1960-1970. Les rapports et travaux de Kinsey ont ouvert la voie à ceux de William Masters et Virginia Johnson ainsi qu’à toute la sexologie clinique (…)

Vie privée et sexualité de Kinsey

Alfred Kinsey était athée. Il s’est marié en 1921 à la chercheuse Clara Bracken McMillen (…) Le couple a eu 4 enfants. Donald, né en 1922, décéda de graves complications d’une forme de diabète juvénile en 1927, peu avant son 5e anniversaire. Ensuite ils eurent une fille, Anne, née en 1924, suivie de Joan en 1925, et d’un second fils Bruce en 1928.

Alfred Kinsey était bisexuel et quand il était jeune, se punissait lui-même pour ses désirs homo érotiques (il était élevé par des parents profondéments chrétiens). A l’âge adulte, il se mit d’accord avec sa femme pour un mariage libre : tous les deux pouvaient avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes, en plus de leurs rapports conjugaux.

Kinsey eut ainsi des rapports sexuels avec d’autres hommes, dont Clyde Martin, un de ses étudiants, qui l’assista sur les rapports Kinsey et co-écrivit les best sellers « Comportement sexuel chez l’homme » et « Comportement sexuel chez la femme. » Clara, l’épouse de Kinsey, avait aussi des rapports sexuels avec Clyde Martin.

Kinsey dessina lui-même sa maison, qui fut construite dans le quartier « Vinegar Hill » à Bloomington (Indiana). Il s’y adonna sa passion pour le jardinage.

Il décéda le 25 août 1956 à l’âge de 62 ans d’une maladie du coeur associée à une pneumonie.

Postérité de Kinsey

La popularité du livre « Sexual Behavior in the Human Male » sorti en 1948 déclencha un immense intérêt de l’ensemble des media et les libraires n’avaient jamais vu un tel phénomène depuis la sortie d’ « Autant en emporte le vent ».

La sortie de « Sexual Behavior in the Human Female » (1953) engendra le même phénomène, et valut à Kinsey la couverture du magazine « Time ».

Dès 1948, Alfred « Dr. Sex » Kinsey inspira des chansons, des comédies musicales et des pièces de théâtre (…) Au début des années 2000, il y eut un regain d’intérêt pour Kinsey, notamment une pièce de théâtre intitulée « Fucking Wasps » (2003) écrite par Steve Morgan Haskell qui se joua à Los Angeles et racontait la vie de Kinsey depuis son enfance jusqu’à son décès…

… Toujours en 2003, la comédie musicale « Dr. Sex » (qui se concentrait sur la relation entre Kinsey, sa femme et leur amant commun Clyde Martin) fut représentée à New York…

… En 2004, un biopic sur Kinsey sortit au cinéma, « Kinsey », écrit et dirigé par Bill Condon avec Liam Neeson dans le rôle-titre et Laura Linney dans celui de sa femme (…)

En 2012, Kinsey fut intronisé dans le « Legacy Walk » de Chicago, un monument célébrant l’histoire et les personnages historiques LGBT.

wikipedia – résumé et traduit par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s