Joyeux… Jeanette Winterson

D’innombrables prodiges du monde du spectacle, sportifs exceptionnels, rois, capitaines d’industrie, scientifiques, politiciens, chefs cuisiniers et autres héros – sont gays ou bisexuels…

… J’ai décidé de raconter leurs histoires afin de montrer aux personnes qui ont été brimées à cause de leur orientation sexuelle qu’il y a des gays admirables dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Aujourd’hui je vous propose un article sur le formidable écrivain britannique Jeanette Winterson.

Jeanette Winterson, grande romancière anglaise

Jeanette Winterson, née le 27 août 1959 à Manchester, est une romancière britannique, et professeur de création littéraire à l’Université de Manchester.

Élevée à Accrington à 10 km au Nord de Manchester, Jeanette Winterson devint célèbre dès son premier roman « Les oranges ne sont pas les seuls fruits » publié en 1985. En partie autobiographique, elle y raconte son enfance dans une famille très religieuse et ses premières relations homosexuelles. Le roman est poignant, avec un ton parfois surréaliste, souvent d’un humour mordant. Il a eu un très grand succès public et critique au Royaume-Uni, et a été traduit en français et dans plusieurs autres langues.

Jeanette n’a cessé d’écrire depuis. Son oeuvre, souvent marquée par les thèmes LGBT, compte à ce jour [mars 2019] dix-neuf romans, un recueil de nouvelles et trois romans pour les enfants et la jeunesse.

En 1990, « Les oranges ne sont pas les seuls fruits » a été adapté et diffusé par la BBC en série télévisée sur un scénario de Jeanette Winterson elle-même.

Parmi ses autres romans à succès, traduits en français, on peut citer « The Passion » (1987), publié en français sous le titre « La Passion de Napoléon » en 1989, « Sexing the cherry » (1989) (« Le Sexe des cerises » 1995), « Lighthousekeeping » (2004) (« Garder la flamme » 2005) … et les oeuvres de littérature pour la jeunesse « The King of Capri » (2003) (« Le Roi de Capri » 2003), « Tanglewreck » (2006) (« L’Horloge du temps » 2007)

En 2011, elle a sorti en Grande Bretagne un livre de mémoires « Why Be Happy When You Could Be Normal? » publié en français sous le titre « Pourquoi être heureux quand on peut être normal? » en 2012.

Son dernier roman paru à ce jour est « Courage Calls to Courage Everywhere » (2018).

En 2018, dans le cadre du bicentenaire des soeurs Brontë et à la demande de la ville de Bradford, elle est invitée avec quatre autres artistes britanniques – Kate Bush, Carol Ann Duffy et Jackie Kay –, à écrire un poème pour orner une des douze pierres reliant la maison familiale des Brontë au presbytère de la famille. Son poème s’inspire de l’héritage de la fratrie Brontë.

Prix et distinctions

Jeanette Winterson a gagné de nombreux et prestigieux prix et honneurs, notamment :

  • Prix Whitbread en 1985, catégorie « Meilleur premier roman », pour « Les oranges ne sont pas les seuls fruits »
  • E. M. Forster Award en 1989 pour « Sexing the Cherry » (« Le sexe des cerises »)
  • British Academy Award (BAFTA Award) du Meilleur Drame en 1992 pour la série télévisée « Oranges Are Not the Only Fruit »
  • Prix Lambda Literary en 1993 dans la catégorie « Lesbian Fiction » pour « Écrit sur le corps » (« Written on the Body »)
  • Officier de l’ordre de l’Empire britannique en 2006
  • Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique en 2018 pour ses services à la littérature

Vie privée et homosexualité

Jeanette Winterson a avoué son homosexualité à l’âge de 16 ans. Son roman « The Passion » (1987) est inspiré de sa liaison homosexuelle avec Pat Kavanagh, son agent littéraire. De 1990 à 2002, elle était en couple avec Peggy Reynolds, animatrice radio de la BBC et professeur d’université. A la fin de cette relation, elle se mit avec Deborah Warner, metteur en scène de théâtre. Depuis 2015, elle est mariée à Susie Orbach, psychothérapeute.

wikipedia – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Joyeux… Jeanette Winterson

  1. J’aime toujours autant tes petits articles. On apprend plein de choses !

  2. Cristina dit :

    Je n’ai jamais entendu de cette auteure et j’aimerai beaucoup voir ce qu’elle a écrit en littérature jeunesse.
    Merci et bonne soirée 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s