Joyeux… Adam Rippon

Le champion de patinage sur glace Adam Rippon est le héros du 345è épisode de ma série sur les personnes extraordinaires dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite.

Adam Rippon, prodige du patinage artistique

Adam Rippon est un patineur artistique américain né le 11 novembre 1989 à Scranton, en Pennsylvanie.

Biographie sommaire

Né en Pennsylvanie, Adam Rippon patine depuis l’âge de l’âge de 10 ans, et a gravi les échelons jusqu’au firmament du patinage artistique américain. Il a même inventé un saut, le « Rippon Lutz », qui l’a fait entrer dans l’histoire de ce sport. Rien ne semble le freiner dans son ascension.

Il est (notamment) champion du Monde Junior 2008 et 2009, Champion des Quatre continents 2010 (…), champion des États-Unis en 2016.

Il est ensuite sélectionné pour les Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée) 2018, devenant ce faisant le premier homme Américain ouvertement gay à participer aux JO d’hiver; il y remporte la médaille de bronze avec l’équipe des états-Unis.

Adam Rippon officialise la fin de sa carrière le lundi 19 novembre 2018, à l’âge de 29 ans.

La même année, il participe et remporte la 26e saison de « Dancing with the Stars » (« Danse avec les stars » USA), devenant le premier gagnant ouvertement gay de l’histoire de ce concours (aux USA) …

… Il intègre quelques mois plus tard le jury de la version Juniors.

… Adam a confié au Washington Post fin 2018 qu’il souhaite rester célèbre en tant qu’artiste dans le domaine du spectacle.

Vie privée

Adam Rippon a révélé son homosexualité en octobre 2015 dans le magazine « Skating ».

Pour manifester son désaccord avec la politique de son gouvernement [Trump] envers la communauté LGBT, il n’a pas participé à la rencontre du vice-président Mike Pence avec les autres membres de la délégation américaine lors de JO d’Hiver 2018, mais cela ne l’empêcha pas d’y gagner une médaille de bronze pour les USA.

Adam Rippon était le troisième patineur en activité à faire son coming-out après Johnny Weir en 2011 et Eric Radford en 2014. Ce dernier a été, après son coming out, sacré champion du monde (en mars 2015) en couple avec Meagan Duhamel.

Brian Boitano, l’ancien champion du monde (1986, 1988) et champion olympique (1988), était lui aussi sorti du placard, en décembre 2013, à la veille des Jeux olympiques de Sotchi où il faisait partie de la délégation américaine.

Pour aller plus loin…

Malgré les clichés entourant ce sport, les athlètes ouvertement gays y sont assez rares. Avant Adam Rippon, seuls Brian Boitano, Rudy Galindo et le flamboyant Johnny Weir aux États-Unis, Eric Radford, Emmanuel Sandhu, Jeff Buttle au Canada ou Javier Raya en Espagne ont été les porte-drapeaux de la visibilité gay, autant que de leur nation.

Sans oublier John Curry, baptisé le « Noureev de la glace », médaille d’or aux Jeux de 1976 à Innsbruck, qui fit son coming-out avant tout le monde (…)

Car en général, les sorties du placard se font une fois que les sportifs concernés sont à la retraite. Un « placard glacé » selon le magazine The Irish Examiner, que Rippon n’hésite pas à faire fondre sur son Instagram

wikipedia + Têtu

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s