Joyeux… Connor Jessup

L’acteur canadien Connor Jessup, star de la série TV « American Crime », est le héros du 359è épisode de ma série sur les personnes extraordinaires dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Né le 23 juin 1994 à Toronto, Connor Jessup travaille dans le monde du spectacle depuis qu’il a 11 ans. Aujourd’hui âgé de 25 ans, il est aussi scénariste, producteur et réalisateur.

En tant qu’acteur, il joue pour la télévision et le cinéma.

Il a déjà gagné de nombreux prix et nominations :

Récompenses :

  • Festival international du film de Bel Air 2014 : Prix du jury du meilleur acteur principal pour « Blackbird »
  • Festival FilmOut de San Diego 2016 : Prix du talent exceptionnel et émergent pour « Closet Monster »

Nominations :


Falling Skies

  • Young Artist Awards 2012 : Meilleur second rôle masculin dans une série télévisée pour « Falling Skies »
  • Academy of Science Fiction, Fantasy and Horror Films 2014 : Saturn Award du meilleur jeune acteur pour « Falling Skies »
  • Gold Derby Awards 2016 :
    • Prix de la révélation artistique de l’année
    • Meilleur acteur dans un second rôle dans téléfilm ou série télévisée pour « American Crime »
  • Gay and Lesbian Entertainment Critics Association 2017 : « Rising Star of the Year »


« American Crime »

Actualité

On peut voir Connor actuellement dans la saison 1 de la série fantastique « Locke & Key » (2019 -) (Netflix)

… Mais … Connor est-il joyeux ?? …

… Voici la réponse :

L’acteur prodige Connor Jessup déclare être « reconnaissant d’être gay » …

Instinct – 24 juin 2019 –
par Devin Randall

Connor Jessup a révélé son homosexualité le jour de son 25è anniversaire.

Un autre acteur vient de faire son coming out public.

Connor Jessup est surtout connu pour le rôle de Ben Mason dans la série TV de science fiction « Falling Skies » (produite par Steven Spielberg) et celui de Taylor Blaine/Coy Henson dans le série policière « American Crime ».

« Je sais que je suis gay depuis que j’ai 13 ans, mais je l’ai caché pendant des années » a-t-il écrit sur son compte Instagram [le 23 juin 2019] jour de ses 25 ans. « J’ai rangé cette vérité et l’ai caché avec le reste de mon bordel émotionnel [pensant], pas la peine de s’embêter avec çà, de toute façon, tout le monde s’en fiche (…) J’ai transformé ma honte en un haussement d’épaules, mais c’était bien de la honte. »

« Je suis homme blanc, non transgenre, d’une famille aisée libérale. Malgré tous ces privilèges, j’ai rechigné. Cela m’a pris des années. Ma honte continue mais aujourd’hui j’avoue car manifestement, je ne l’avais jamais fait. »

Jessup a continué en précisant qu’il a déjà fait son coming-out en privé, mais n’avait pas eu le courage de le faire au public… jusqu’à présent :

« Mon homosexualité est connue de ma sphère privée depuis des années, mais en dehors, pas tout à fait. Dans les interviews, je parlais des personnages gay que j’ai incarnés d’un point de vue neutre, comme s’ils étaient séparés de moi. C’était du mensonge par omission, par discrétion, un mensonge qui me semblait bénin. »

« Car cela me semblait prétentieux de croire que quiconque avait envie de savoir. Je pensais, pourquoi devrais-je dire [mon orientation sexuelle] ? Pourquoi des étrangers auraient le droit de connaître les détails intimes de ma vie ? (…) La honte peut se révéler lourde et assourdissante, mais elle peut aussi se manifester doucement, en se cachant derrière le confort et la facilité… quoi qu’il en soit, elle est toujours violente. »

« Pour moi, cette discrétion est devenue irrespirable. Je ne veux plus me censurer – inconsciemment ou pas : je ne veux plus censurer, la façon dont je parle, m’assois, ris, m’habille, les histoires que je raconte, les blagues que je fais, mes points de référence ou mes connaissances. »

« Je ne veux plus être complice, même indirectement, de l’idée selon laquelle être homo est un problème qu’il faut résoudre ou cacher. »

« Je suis reconnaissant d’être gay. Être queer est une solution. C’est une promesse contre les clichés, le solipsisme et la fadeur. C’est une tête inclinée et une fenêtre ouverte. Je chéris chaque jour les gens, les films, les livres et la musique qui m’ont ouvert à cela. »

« Si vous êtes gay, bi, trans, que vous vous cherchez, si vous êtes confus, si vous souffrez, si vous vous sentez seul, ou bien rien de tout cela : vous rendez tous le monde plus incroyable et supportable. A tous les queers, les déviants, les inadaptés et les amoureux dans ma vie : je vous aime. Joyeuse Pride ! »

instinct.com + tetu.com – traduit et résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s