Joyeux… Will Young

Le très beau et talentueux chanteur anglais Will Young est le héros du 370è épisode de ma série sur les personnes extraordinaires dont l’homosexualité n’a pas empêché la réussite…

Will Young, grande star de la pop anglaise

William Robert Young est un chanteur (auteur-interprète) et acteur né le 20 janvier 1979 à Wokingham (Angleterre). Il a été propulsé vers la célébrité après avoir gagné la première saison du concours télévisé « Pop Idol » en 2002, faisant de lui le tout premier gagnant du format des concours « … Idol » maintenant connu et décliné à travers le globe.

A ce jour, Will Young a classé deux de ses albums No. 1 en Grande-Bretagne et vendu plus de huit millions d’albums à travers le monde, en plus d’avoir gagné de nombreux prix au cours des années. Avec le titre « Anything is possible », il détient le record de singles vendus dans la décennie 2000 à 2009 au Royaume-Uni.

Jeunesse

Will Young est né en 1979 à Reading/Wokingham quelques minutes avant son frère (non jumeau), Rupert. Il a passé sa scolarité à l’école Horris Hill puis au Wellington College. Après avoir étudié les sciences politiques à l’Université d’Exeter, il est entré grâce à une bourse en septembre 2001 à l’Ecole des Arts « Chiswick » de Londres pour y suivre trois ans de cours de théâtre musical.

En février 2002, Will Young est devenu une célébrité nationale au Royaume Uni en remportant « Pop idol » le concours de talent de la chaîne ITV. Le premier single de Will Young, sorti en mars 2002, contenait sa version du titre « Evergreen » de Westlife et « Anything Is Possible », chanson inédite spécialement écrite par [la chanteuse] Cathy Dennis pour le vainqueur de « Pop idol ». Ce single se vendit à 1.7 million d’exemplaires; c’est le single le plus vendu de la décennie 2000 en Grande-Bretagne, et le 11è plus grand succès (single) de tous les temps dans ce pays.

Début de carrière et coming-out

Egalement en mars 2002, Will Young révéla être homosexuel, devançant un journal tabloïd qui se préparait à l’annoncer. Il affirma alors qu’il ne l’avait jamais caché et être à l’aise, quant à son orientation sexuelle.

Will Young remporta dans la foulée le Brit Award de la Meilleure révélation de l’année (« Best Breakthrough Act award ») aux Brit Awards, et pléthore d’autres prix.

Son second album « Friday’s Child » parut en décembre 2003, précédé par le single à succès « Leave Right Now » qui valut à Will un Prix Ivor Novello. Ce second album s’est vendu à 1.6 million d’exemplaires et est souvent considéré comme le plus grand succès de Will Young; il contient plusieurs titres coécrits par le chanteur lui-même, reçut de nombreux prix et critiques élogieuses, dont le second Brit Award gagné par le chanteur pour le single « Your Game ».

Après une tournée à guichets fermés en 2004 (dans des « arenas »), il repartit pour une tournée de concerts en plein air à l’été 2005; le 6 juillet 2005, il chanta en duo avec James Brown « Papa’s Got A Brand New Bag » au concert « Edinburgh 50 000 – The Final Push », le tour dernier concert de « Live 8 ».

Son troisième album sortit en 2005 et il en tira trois singles : « Switch It On », « All Time Love », et « Who Am I ».

En mai 2006, Young fut élu « Artiste favori de Grande-Bretagne de tous les temps » selon un sondage réalisé pour les radios commerciales britanniques, devant des artistes comme Robbie Williams, Paul McCartney ou les Spice Girls.

Toujours en 2006, il chanta pour le 30è anniversaire du Prince’s Trust (organisation caritative fondée par le Prince Charles dans le but d’aider les jeunes ayant besoin de soutien). A l’automne 2006, il se lança dans une tournée de stades à guichets fermés du Royaume Uni, de l’Irlande et de l’Afrique du Sud (…)

Will Young comédien et suite de carrière

Will Young ajouta à son arc le métier de comédien lorsqu’il accepta de jouer (et chanter) dans le film « Mrs Henderson Presents » avec en vedettes Judi Dench et Bob Hoskins, qui sortit dans les salles de cinéma britanniques fin 2005 et reçut d’excellentes critiques.

Ensuite Will fit ses débuts au théâtre par la grande porte, en jouant de janvier à mars 2007 au Royal Exchange Theatre de Manchester le rôle principal (Nicky Lancaster) de la pièce « The Vortex » (écrite par Noel Coward), prestation qui lui valut des critiques plutôt favorables.

(…)

En 2008, Will Young sortit son 4è album « Let It Go » et fit une tournée du Royaume Uni qui se termina en apothéose au concert du Nouvel An d’Elton John à l’O2 Arena de Londres le 31 décembre où ils chantèrent en duo « Daniel ».

Fin 2009, Will Young sortit un album « greatest hits » peut être avec l’intention d’orienter davantage sa carrière vers le métier d’acteur.

De plus, Will Young est très actif dans le domaine humanitaire, soutenant des organisations comme « Oxfam » (contre la pauvreté), « Women’s Aid », « Mencap » (pour les personnes ayant des troubles de l’apprentissage) et le « Prince’s Trust ».

No limit boy – traduit par roijoyeux

Homosexualité

Lors d’une interview pour « Gay Times Magazine » en 2019, il a confié avoir pris conscience de son attirance pour les hommes dès l’âge de six ans, et qu’en tant qu’homosexuel, il pensait qu’il lui serait toujours impossible de se marier et d’avoir des enfants (…) jusqu’à ce que la loi sur le mariage pour tous passe en 2013 en Angleterre et Pays de Galles.

Il a aussi avoué qu’il avait « honte » d’être ouvertement gay au début de sa carrière, en partie à cause des relations publiques de sa maison de disques qui « réprimait (sa sexualité) » : « Quand un journaliste me demandait si j’avais un chéri, la personne chargée des relations publiques arrivait et répondait à ma place : « Non ! »

Mais avec le changement de loi, il a commencé à penser, vous ne pouvez plus m’empêcher de faire cela, la donne a changé.

Will Young a fait son coming-out en 2002 à l’âge de 23 ans, juste après avoir gagné la toute première saison du concours de chant « Pop Idol » … à l’époque, il avait déclaré :

« Je sens qu’il est temps que je dise à mes fans que je suis gay. Ce n’est pas une affaire d’Etat, cela fait simplement partie de moi. Je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un plat. Moi j’essaie toujours d’être honnête avec moi-même et sincère avec tout le monde. Ma famille et mes amis ont su que je suis ainsi en même temps que moi. »

Il a révélé que ses patrons essayèrent de tirer profit de ce coming-out et de son homosexualité, en tentant d’organiser un baiser entre lui et George Michael aux Brits Awards en 2003 pour faire la une des journaux …

Il a aussi parlé des nombreuses agressions homophobes dont il a été victime au cours des années, expliquant qu’il a un jour été menacé d’un couteau pour être gay.

Il a expliqué être maintenant davantage à l’aise avec sa sexualité et avoir davantage confiance en lui, mais que ce sera toujours difficile car « on est dans une minorité. »

Daily Mail – résumé et traduit par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s