Joyeux… Limahl

Limahl, sensation de la musique pop des années 1980, est le héros du 467è épisode de ma série sur les personnes extraordinaires dont l’homosexualité n’empêcha pas la réussite.

Limahl, pop star 80

Christopher Hamill, né le 19 décembre 1958 à Wigan (Angleterre), mieux connu sous le nom de Limahl, est un compositeur, auteur, et chanteur britannique.

Il est connu pour avoir été dans les années 80 le leader du groupe Kajagoogoo avant de faire carrière en solo, obtenant un succès mondial avec le titre « Neverending Story » (extrait de la BO du film « L’Histoire sans fin ») en 1984.

Voici les détails les plus intéressants de sa vie.

Biographie express

Passionné de comédie et déterminé à se faire un nom dans l’industrie du spectacle, Limahl tente dès l’adolescence sa chance comme acteur tout en suivant des cours de chant. Il fait du théâtre, participe à des comédies musicales et obtient un second rôle dans un feuilleton policier.

Le jeune artiste chante en parallèle dans diverses formations. En 1981, il est recruté par le groupe Art Nouveau qui cherche un chanteur, le quintet ainsi formé est alors renommé Kajagoogoo.

Le chanteur travaille de plus comme serveur au « London Embassy Club » où il rencontre Nick Rhodes de Duran Duran qui lui propose de produire le groupe. EMI les signe en 1982 et leur 1er single, « Too Shy », avec son refrain entraînant « Too shy shy, Hush hush, Eye to eye » devient le carton de l’année 1983 (1er dans les top 50 anglais et allemand en février 1983, 5è dans les charts américains). Leur succès doit aussi beaucoup à leur look détonnant, notamment la coupe de cheveux bicolore de Limahl.

D’autres titres suivent comme « Ooh to Be Ah » et « Hang on Now » en 1983. Mais après seulement quelques mois de promotion intense, et alors qu’ils sont en pleine gloire, le groupe décide de se séparer de son chanteur. Une décision catégorique émanant d’un manager inexpérimenté et peu scrupuleux que Limahl apprend avec stupeur par téléphone. Kajagoogoo a-t-il peur d’un leader trop charismatique ?

Peu importe, Limahl rebondit aussitôt en enregistrant en solo deux chansons qui deviennent des tubes : « Only For Love » (1983) qu’il a lui-même écrit et composé, et surtout, composé par Giorgio Moroder [musicien et producteur italien roi du disco, à l’origine du succès de Donna Summer], « Neverending Story » (1984), devenu un tube emblématique des années 80.

Après ces débuts explosifs, le succès de Limahl décline ; il sort son troisième et dernier album en 1992.

Limahl retrouve cependant le chemin de la scène à partir de 1997 grâce à ses chansons « Too Shy » (avec Kajagoogoo) et « Neverending Story », redevenues à la mode, et à des compilations rassemblant les titres du chanteur et de son ancien groupe.

Il fait son coming out. Il joue un des rôles principaux dans la comédie musicale « What a Feeling » qui tourne en Grande Bretagne en 2000/2001; ce spectacle évoque les années 80.

Deux ans plus tard, il rejoint Kajagoogoo pour chanter deux de leurs succès lors du show télévisé « Bands Reunited ». Cependant, le groupe ne se réconcilie vraiment qu’en 2008 en travaillant sur une tournée et un nouvel EP. Depuis, Limahl ne cesse de faire des apparitions à des festivals ou spectacles autour de la nostalgie des années 80.

Homosexualité

Limahl est aujourd’hui ouvertement gay.

Mais, bien qu’ayant atteint la célébrité dès le début des années 80, il ne fit son coming out qu’une vingtaine d’années plus tard; il a expliqué récemment pourquoi il est resté si longtemps dans le placard aux auteurs du livre « Mad World: An Oral History of New Wave Music and Songs That Defined the 1980s » (2015) :

« Je n’avais pas honte d’être gay, mais en tant que Limahl, en tant que pop star, je me devais d’être plus énigmatique. Je ne pouvais décemment pas me mettre à parler d’homosexualité et d’homosexuels en 1983 alors que notre public était composé en grande majorité d’adolescentes. »

Pendant très longtemps, Limahl fut soupçonné d’avoir été (dans sa jeunesse) l’amant à domicile du grand animateur radio Paul Gambaccini (son aîné de 10 ans); il a récemment fait une mise au point sur cette relation :

« Je ne vis plus dans la maison de Paul Gambaccini. Et je n’ai jamais couché avec lui [rires] » précisant : « Je plaisais beaucoup à Paul, que Dieu le bénisse. Il venait d’acheter une maison et je lui louais une chambre dans cette maison, je n’y habitais pas gratuitement. Nous étions juste des bons amis. Il est vrai que je suis gay, et que lui aussi, alors les gens ont additionné deux et deux et ont obtenu cinq… même des personnes du métier pensaient que nous étions en couple. Mais nous étions juste des amis (…) »

wikipedia + Pop Music Deluxe – résumé et traduit par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Joyeux… Limahl

  1. et cherche une voix pour le theme principal. L’insistance du manager de Limahl fait mouche et le chanteur recoit bientot une demo de la chanson sur laquelle les parties vocales sont interpretees par Beth Anderson, choriste de studio de Moroder. Pas franchement emballe par le titre, Limahl se laisse finalement convaincre par l’enthousiasme de son manager et part enregistrer sa partie dans les studios de Moroder en Allemagne. comprend des notes hautes difficiles a atteindre et il faudra un petit moment au chanteur pour se sentir vraiment a l’aise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s