Joyeux… Aaron Schock

Le brillant homme politique américain Aaron Schock est le héros du 473è épisode de ma série sur les personnes extraordinaires dont l’homosexualité n’empêche pas la réussite.

Aaron Schock, prodige de la politique

Aaron Schock est un homme politique américain né le 28 mai 1981 à Morris (ville du Minnesota). Membre du Parti républicain, il représente le 18e district congressionnel de l’Illinois à la Chambre des représentants des États-Unis de 2009 à sa démission en 2015.

Voici les points les plus intéressants de sa vie.

Études et débuts en politique

Né en 1981, Aaron Schock sort diplômé en mai 2000 de la Richwoods High School de Peoria [grande ville de l’Illinois]. L’année suivante, il se présente à l’élection pour devenir membre de la commission scolaire de Peoria [commission qui détermine la politique éducative de la ville] et bat l’élue sortante Rhonda Hunt. Il n’a alors que 19 ans. En juillet 2003, il devient, à 22 ans, le plus jeune Président de la commission. Il étudie parallèlement à l’université Bradley où il obtient un diplôme en finance en mai 2002.

En novembre 2004, il est, à 23 ans, élu à la Chambre des représentants de l’Illinois en battant la démocrate sortante Ricca Slone. Après avoir démissionné de la commission scolaire de Peoria, il est réélu pour un second mandat de représentant en 2006.

Représentant des États-Unis

Lors des élections législatives de 2008, Aaron Schock se présente pour être élu à la Chambre des représentants des États-Unis. Il entend succéder au républicain Ray LaHood en tant que représentant de l’Illinois. Il remporte facilement la primaire républicaine avec plus de 71 % des suffrages (…) et en novembre 2008, il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis avec 58,9 % des voix face à la démocrate Colleen Callahan (37,9 %) et à l’écologiste Sheldon Schafer (3,2 %).

Aaron Schock devient alors, à 27 ans, le plus jeune membre de la Chambre des représentants (où il entre le 3 janvier 2009). Il est également le premier membre du Congrès issu de la génération Y.

Lors des élections suivantes, il est largement réélu : en 2010 avec 69,1 % des suffrages, en 2012 avec 74,2 % et 2014 avec 74,7 %.

À la Chambre des représentants, il vote à l’image du Parti républicain sur tous les grands sujets : contre le plan de relance, contre un marché des droits à polluer, contre l’Obamacare. Ses opinions politiques sont en effet classiques pour un élu républicain : il souhaite réduire les impôts et le déficit public tout en maintenant des positions conservatrices sur les questions de société (opposition à l’avortement et au mariage homosexuel).

Dès le début de son mandat, Schock fait l’objet d’une couverture médiatique importante, en raison de son physique et de son jeune âge. Il fait notamment la une du magazine Men’s Health torse nu.

Se voyant reprocher d’être davantage connu pour ses publications Instagram que pour son travail de parlementaire, Schock se justifie : « si vous voulez faire changer les gens d’avis ou faire en sorte que quelqu’un vote pour vous (…) vous devez d’abord avoir leur attention ». Cette notoriété lui permet notamment de devenir un important leveur de fonds pour le Parti républicain.

Scandale et démission

En février 2015, alors considéré comme une étoile montante du Parti Républicain, Schock est accusé d’avoir utilisé des fonds publics, à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de dollars, pour redécorer son bureau en hommage à la série télévisée « Downton Abbey ». Dans les semaines qui suivent, il est soupçonné d’avoir utilisé l’argent public pour effectuer des voyages sur des avions appartenant à certains de ses donateurs ou pour assister à des concerts. Suis à ces soupçons, Schock annonce le 17 mars 2015 sa démission de son mandat de représentant, prenant effet le 31 mars.

En 2016, l’ancien représentant est mis en examen pour sa supposée mauvaise utilisation de fonds publics.

Il passe alors son temps entre Peoria et Los Angeles, où il poursuit une carrière dans l’immobilier.

En mars 2019, Schock conclut un accord avec le département de la Justice : les charges criminelles à son encontre sont abandonnées contre le versement de 110 000 dollars, une mise à l’épreuve de six mois et un plaidé coupable de son comité de campagne pour un délit mineur.

S’estimant innocenté, Schock n’exclut pas un futur retour en politique.

Mais…

… Aaron Schock est-il … joyeux ?? …

… ??? …

Coming out

En mars 2020, Aaron Schock fait son coming out gay sur son site Instagram, en expliquant la difficulté de grandir dans une famille très religieuse et en s’excusant pour s’être opposé au mariage pour les couples de même sexe.

« La vérité est que si j’étais au Congrès aujourd’hui, je soutiendrais les droits LGBTQ de toutes les manières possibles. Je me rends compte que certaines de mes positions politiques vont à l’encontre du mouvement LGBTQ, et je respecte les LGBTQ pour leurs différences. J’espère que les gens me respecteront pour ma différence. »

wikipedia – résumé par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s