Solution énigme (26)

Mon énigme est …

… Joseph Cotten / Teresa Wright …

« L’Ombre d’un doute » (« Shadow of a Doubt »), fascinant film à suspense américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1943, inscrit depuis 1991 au National Film Registry pour être conservé pour l’éternité dans la Bibliothèque du Congrès des États-Unis, en raison de son « importance culturelle, historique ou esthétique ». wikipedia

Synopsis :

Traqué, Charlie Oakley se réfugie chez sa sœur aînée à Santa Rosa en Californie, où il retrouve sa nièce, qui porte le même prénom que lui, et qui l’adore… Mais son comportement est étrange et deux hommes le surveillent de près, ce qui sème le doute dans l’esprit de la jeune fille, qui finit par le suspecter d’être un tueur de riches veuves…

Critique allmovie :

Un des meilleurs films réalisés par Hitchcock, « L’ombre d’un doute » est à la fois le fascinant portrait psychologique d’un homme à la personnalité complexe et le portrait acerbe d’une famille américaine de la classe moyenne. Ce long-métrage est souvent considéré comme le plus sombre de Hitchcock, et le cinéaste a déclaré que c’était son préféré de tous ses films.

Le cynisme est sous-jacent dans chaque scène, depuis la convocation « miraculeuse » par la jeune Charlie de son oncle Charlie (qui revient à appeler l’Ange de la Mort) jusqu’à la présentation à sa nièce par l’oncle Charlie de son horrible opinion sur la vie :

« Tu vis dans un rêve. Réalises-tu que le monde est un porcherie dégoutante ? Réalises-tu que si tu arrachais les devantures des maisons, tu trouverais des cochons ? Le monde est un enfer. Pourquoi attacher de l’importance à ce qui s’y passe ? »

C’est un des films de Hitchcock les plus perturbants, et comme la plupart de ses oeuvres, il y est question de la lutte du bien contre le mal, et du mal qui existe en chacun de nous; et c’est aussi un de ses films les plus élégants, avec une superbe photographie signée Joseph Valentine.

Avec des prestations impeccables de chacun des comédiens, en particulier Teresa Wright et Joseph Cotten, éblouissants, ainsi que Hume Cronyn dans le rôle d’un benêt auto-proclamé expert en meurtre, « L’ombre d’un doute » est un moment de cinéma inoubliable, à la fois un film majeur de Hitchcock et une vision absolument terrible de la nature humaine.

Bien vu Nina, bedunette, et oth67 !! …

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Ciné/TV royal, Enigmes royales, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s