Joyeux… John Gray

Le fameux poète anglais John Gray est le héros du 602è épisode de ma série sur les personnes non-hétérosexuelles qui ont réussi.

John Gray, le « vrai » Dorian Gray

John Gray était un poète anglais et prêtre catholique né le 2 mars 1866 à Londres et mort le 14 juin 1934 à Edimbourg. En tant qu’auteur, ses oeuvres les plus connues sont le recueil de poème « Silverpoints » et les romans « The Long Road » et « Park: A Fantastic Story ».

Il restera aussi dans l’Histoire car, selon des rumeurs persistantes, il est l’homme qui aurait inspiré à Oscar Wilde son fascinant « Dorian Gray ».

Voici les détails les plus intéressants de sa vie.

Jeunesse

Né en 1866 dans le Sud-Est de Londres dans une famille de la classe ouvrière, il était l’aîné d’une fratrie de 9 enfants. Il quitta l’école à l’âge de 13 ans et commença à travailler comme apprenti ouvrier métallurgiste au Royal Arsenal [usine fabriquant des armes de guerre] à Londres, tout en continuant son éducation générale avec des cours du soir où il étudia le français, l’allemand, le latin, la musique et l’art.

En 1882, il réussit à 16 ans les examens pour devenir fonctionnaire de la Couronne (…) et intégra le Ministère des Affaires étrangères où il devint bibliothécaire.

Mouvement uranien

Aujourd’hui, on se souvient surtout de John Gray pour ses oeuvres en tant que poète Uranien [Uranien est un terme de la fin du XIXe siècle, très peu utilisé sinon par les Anglo-saxons, pour désigner les homosexuels masculins]; il faisait ainsi partie du mouvement littéraire des années 1890 qui célébrait l’amour entre hommes, et avait pour confrères et amis Ernest Dowson, Aubrey Beardsley et Oscar Wilde.

John Gray était de plus un traducteur de talent, grâce auquel le public anglophone découvrit les oeuvres d’écrivains symbolistes français comme Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine, Jules Laforgue et Arthur Rimbaud.

Dorian Gray

D’autre part, John Gray aurait [en partie] inspiré un des personnages les plus célèbres de la littérature, le héros en titre du roman « Le portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde paru en 1890, oeuvre infiniment fascinante dont le héros conserve sa beauté juvénile à travers les années alors que son portrait vieillit et se décrépit en portant les stigmates de sa vie dissolue.

Il est difficile d’évaluer exactement dans quelle mesure John Gray a inspiré Dorian Gray, mais il ne fait aucun doute que John a donné son nom de famille au personnage du roman. Ce qui est le plus remarquable, c’est que Oscar Wilde a écrit la plus grande partie de son livre avant de rencontrer John Gray pour la 1ère fois en 1889, il semble ainsi avoir anticipé cette rencontre, convoquant Gray en un acte d’imagination aussi magique et extraordinaire que la jeunesse éternelle de Dorian.

Au début, Gray qui fut un ami proche d’Oscar Wilde de 1891 à 1893, était flatté de la comparaison et dans l’entourage d’Oscar Wilde, on l’appelait souvent « Dorian » bien que, contrairement à son richissime avatar, il était d’origine modeste; mais le surnom lui convenait car (dans sa jeunesse) John Gray était aussi beau que son double de fiction, qui « semblait fait d’ivoire et de pétales de roses » et cette beauté suffit à lui ouvrir des portes dans le Londres des années 1890 où il devint un personnage emblématique du mouvement uranien.

Malgré sa jeunesse, John Gray se rendit compte avant la plupart de ses amis que le comportement ouvertement homosexuel Oscar Wilde allait causer sa perte et il coupa les ponts avec le mouvement uranien plus de deux ans avant que celui-ci ne sombre et disparaisse suite à l’arrestation et au procès puis à l’emprisonnement d’Oscar Wilde en 1895.

Le seul lien qui unit les première et seconde parties de la vie de John Gray est son partenaire sentimental André Raffalovich, riche et charmant poète français [et un des premiers défenseurs des homosexuels] qui provoqua la jalousie d’Oscar Wilde et inspira une de ses fameuses acerbes remarques : « Le pauvre André était venu à Londres pour y fonder un salon [littéraire], mais il a juste réussi à y ouvrir un saloon. »

Catholicisme et vie personnelle

Comme beaucoup des jeunes artistes de cette période [fin du XIXè siècle], John Gray se convertit au catholicisme : il fut baptisé le 14 février 1890 [à 24 ans] mais très vite ne pratiqua plus. Le procès d’Oscar Wilde semble cependant avoir intensément remué son âme et il revint au catholicisme en 1895.

En 1896, il donna une forme poétique à sa foi renouvelée en publiant un recueil de « Spiritual Poems », puis il quitta son poste au Ministère des Affaires étrangères le 28 novembre 1898, âgé de 32 ans et intégra le Scots College à Rome pour devenir prêtre.

Il fut ordonné prêtre par le Cardinal Pietro Respighi le 21 décembre 1901 à Rome. Il exerça son métier de prêtre à partir de 1902, d’abord en l’église St Patrick d’Edimbourg, ensuite en l’église St Peter toujours à Edimbourg, sur une paroisse qu’il avait fondé.

Son amant, et soutien le plus important, était donc André Raffalovich, rencontré à Londres en 1890. Raffalovich (à l’origine de confession juive) se convertit au catholicisme en 1896 et intégra le tiers-ordre dominicain à Toulouse.

Lorsque Gray partit s’installer à Edimbourg, Raffalovich le suivit. Il finança la construction de l’église St Peter dans le quartier de Morningside, église dans laquelle Gray officia comme curé tout le reste de sa vie. Le deux hommes restèrent ensemble jusqu’à la mort soudaine de Raffalovich le 14 février 1934. Un John Gray dévasté le suivit exactement 4 mois plus tard, après une brève maladie. Ils furent enterrés l’un à côté de l’autre.

Strange Flowers + wikipedia – résumé et traduit par roijoyeux

… Revenez pour de nouvelles enquêtes, prochainement sur roijoyeux !!! … Et vous pouvez lire l’histoire des autres héros joyeux ici

A propos roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!
Cet article, publié dans Carnet royal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s